AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
"Homme libre, toujours tu chériras la mer !"
"La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent."
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit."
"Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter."
"Le voyage est une suite de disparitions irréparables."
"Nous sommes de l'étoffe dont sont faits les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil."
"Dieu nous rêve. S'il s'éveille, nous disparaissons à jamais."
"Nous trouverons un chemin... ou nous en créerons un."
"Le rêve de l'homme est semblable aux illusions de la mer."
"Il n’est pas de vent favorable, pour celui qui ne sait pas où il va…"
"Il y a trois sortes d'hommes : les Vivants, les Morts, et ceux qui vont sur la Mer."

Partagez | 
 

 À première vue.... [pv à Iburo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: À première vue.... [pv à Iburo]   Dim 12 Juin 2011, 20:18

Depuis quelque temps, le jeune petite sirène ne nageait plus part de la les mers... Elle restait simplement près du port. Elle y faisait des rencontres, des rencontres de toutes sortes. C'était le centre des îles. Tout le monde y venait pour les poissons, pour les emplois, pour les achats et bien plus encore. La petite sirène y avait rencontré de sympathique personne et ne s'était même pas approcher de ceux qui avait l'air plus méchant. Aujourd'hui, il n'y avait personne sur la plage, la mer était déchainée dans toute sa splendeur, le ciel était déchiré par les éclaires qui se donnait une lutte acharnée pour conquérir les cieux. Les vagues venaient se jeter contre la plage ou contre les rochers avec l'énergie du désespoir.

Izumi était assise sur un rocher à contempler le magestueux spectacle que lui donnaient tous les éléments ainsi déchainés. Elle en avait presque les larmes aux yeux tellement elle aimait voir un tel paysage. Ça lui faisait oublier toute la souffrance qu'elle avait pour elle même... Elle eue une soudaine pensée pour son petit frère qui devait être chez les elfes depuis un bout... Elle s'en ennuyait déjà, mais avait-elle d'autre choix? La sirène baissa les yeux et reteint une fois de plus, les larmes qui refluaient en elle. Elle devait être forte si elle voulait faire partie d'un équipage quel qu'il soit...


La jeune fille n'entendit tout de suite les bruits de pas dans le sable à cause de l'orage... Elle continua seulement à faire doucement aller sa queue dans l'eau déchainée qui venait percuter le rocher où elle était toujours assise. Puis elle percut faiblement le bruit des pas qui se raprochait et son coeur commença à battre un peu plus vite. Si c'était un humain... Il y en avait beaucoup qui la fuyaient parce-qu'il la prenait pour une succube... Elle avait peur de comment allait réagir la personne en la voyant ainsi placer, surplombant l'océan, la queue batante dans les eaux folles...

Elle se retourna doucement... Et son coeur ne fit qu'un bond. Elle n'avait jamais vu de créature telle que celle-ci. On aurait dit un renard roux à ventre blanc, mais qui se tenait debout, d,autant plus que la personne avait des cheveux bleus, des cornes de chèvre de montagnes et de grandes ailes rouge et noir! La petite sirène n'avait que 14 ans alors elle ne pouvait pas savoir que c'était une simple chimère, elle pris la fille qui approchait pour un démon, car c'est ainsi que les démons étaient décrit dans le compte que sa mère lui comptait toujours. Elle était maintenant à plat ventre sur la roche parce-qu'elle avait voulu regarder qui arrivait, mais en un instant, elle fit un flip arriève avec souplesse et arriva tête première dans l'eau.

La chimère continua d'approcher, peut-être ne l'avait-elle pas vu ou au contraire, elle avait vu Izumi disparaitre et voulait savoir si la sirène avait vraiment disparue, mais elle approchait et Izumi tremblait. Elle ne voyait les couleurs étranges ainsi réunit que lorsqu'un éclair venait déchirer à nouveau le ciel... Lorsque la jeune créature fût assez près pour pouvoir entendre Izumi malgré le vacarme de la tempête, la jeune fille sortie timidement la tête de l'eau et accorta les bras sur le rocher. Elle était toujours dans l'eau et fuirait facilement si quelque chsoe arrivait...

«Qui es-tu, petite créature étrange, et tu es quoi?[/color]»

La jeune sirène n'avait que 14 ans, mais elle prit consience que ses paroles avaient pu être blessante pour l'arrivante...

«Pardonne-moi si je t'ai vexée, mais je ne sais pas ce que tu es... J'ai vu des hommes, des sirènes comme moi, des elfes qui dit-on serait nos cousins éloignés et j'ai entendu parler des démons, mais sans plus ni moins et tu m'intrigues...»

Elle avait complêtement oublier sa peur en s'excusant, mais elle restait néanmoins sur ses gardes...


[Pardon pour mon orthographe nul, mais je n'ai pas accès à quelque chose qui puisse m'aider à le corriger...]
Revenir en haut Aller en bas
~¤Chimère¤~

avatar

~¤Chimère¤~

Nombre de messages : 1074
Localisation : Quelque part, entre Ciel et Terre
Métier/Fonction : chercheur d'Or / Conteuse / MJ du jeu Assassin ^^^

MessageSujet: Re: À première vue.... [pv à Iburo]   Jeu 29 Sep 2011, 03:42

Spoiler:
 



Un soupir... Enfin, j'arrive ! Faites le tour de la ville de Reilor et vous saurez comme moi qu'il ne s'agit pas là d'une des taches les plus simples ! Surtout si c'est pour éviter les poursuites d'éventuels agresseurs ! Mataro enfermé dans son coin, boude encore. Bah, faudra qu'il s'habitue à cette nouvelle situation, j'en ai marre ! Et tant qu'il n'aura pas changé de mentalité, il restera là ! Point final !

La plage est un des endroits où je me sens le mieux. J'ignore pourquoi... sans doute le souvenir de cette catastrophe qui nous est arrivé, à Balsa et moi, suivie de mon retour, chaotique. La vue de la mer aurait du me donner l'envie de vomir, au contraire ! Avec ce que j'ai vécu dessus ! Mais non, elle m'apaise.
Alors soit, autant en profiter, non ?

Je m'avance donc, et m'approche des rochers, non loin de l'endroit où je me tiens. Quelques remous à la surface de l'eau, agitée à cause de cet orage qui frappe, au dessus de nos têtes. Peu importe l'orage ! Il faut que je reste seule, face à la mer. Pour réfléchir, pour me calmer. Ne pas avoir envie de faire tant de mal. Mataro serait-il en train de déteindre sur moi ? Ah non ! C'est pas le moment !
C'est jamais le moment !
Chassant ces idées d'un petit coup de la tête, j'arrive enfin sur lesdits rochers pour m'y installer, devenant la cible de ces vagues agitées mais que voulez-vous ! J'aime ça, finalement ! Et puis l'orage, c'est sympa à écouter ! C'est comme si quelqu'un se défoulait pour vous, au fond.
Mais ne suis-je pas installée qu'une petite voix se fait entendre, non loin. Qui me demande qui je suis, et ce que je suis.

Je baisse la tête et vois une charmante damoiselle, à moitié plongée dans l'eau ! Elle est folle de se baigner à une telle période ? Elle pourrait se noyer avec des vagues pareilles !
mais elle ne semble pas franchement effrayée.
Alors je lève un sourcil et cherche mes mots. C'est à dire qu'une jeune fille qui demande qui on est alors qu'on a un physique qualifiable d'INHUMAIN, qu'elle est ballotée au milieu des vagues énervées, et tout ça pendant un orage, ça fait un drole de choc !

_ Pardonne-moi si je t'ai vexée, mais je ne sais pas ce que tu es...

C'est étrange, elle me fait penser à moi la première fois que j'ai vu Balsa. Comme je la savais chimère comme moi, j'avais fais une erreur, naïve certes, mais qui l'avait frappée, je n'avais pas pensé à la vouvoyer ! Et je l'avais accosté avec la même fraicheur que cette jeune fille... aquatique !

_ J'ai vu des hommes, des sirènes comme moi, des elfes qui dit-on serait nos cousins éloignés...

Ah mais c'est pour ça ! La fille aquatique, c'est une sirène ! Comment j'ai pas pu y penser avant ! On m'en a parlé. Zanack m'en avait parlé. De femmes-poissons.
Il en savait des choses, mon Zanack. Des tas de choses...

_ ... Mais sans plus ni moins et tu m'intrigues...

Oh, encore une fois, j'ai du m'égarer, je n'ai pas écouté ce qu'elle m'a dit ! Peu importe, je connais le principal.

_ Euh, je suis ce qu'on appelle une chimère. Une bestiole créée en laboratoire par des hommes.

Finalement, il n'y a pas que moi qui suis spéciale.

_ Quel est ton nom, sirène ? Demandai-je en m'asseyant sur les roches.

_________________
/ /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirik-tristoeil.forumactif.com/index.htm
 

À première vue.... [pv à Iburo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aïklando :: Île de Lan Rei :: Lan Rei Est :: Port de Reilor-