AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
"Homme libre, toujours tu chériras la mer !"
"La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent."
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit."
"Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter."
"Le voyage est une suite de disparitions irréparables."
"Nous sommes de l'étoffe dont sont faits les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil."
"Dieu nous rêve. S'il s'éveille, nous disparaissons à jamais."
"Nous trouverons un chemin... ou nous en créerons un."
"Le rêve de l'homme est semblable aux illusions de la mer."
"Il n’est pas de vent favorable, pour celui qui ne sait pas où il va…"
"Il y a trois sortes d'hommes : les Vivants, les Morts, et ceux qui vont sur la Mer."

Partagez | 
 

 Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
*Humain*

avatar

*Humain*

Nombre de messages : 310
Localisation : Je ne sais pas ...
Métier/Fonction : Dessinatrice de passage

MessageSujet: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Lun 30 Mai 2011, 22:13


La jeune fille pris le bébé qui gigotais doucement sur le lit, lui caressa la tête et le berça doucement pour qu'il arrête de promener ses petites mains partout et de lui tirer les cheveux. Ils avaient énormément pousser depuis le début de l'aventure et avait dépassé la rondeur de ses fesses. Elle les releva a l'aide d'un lien de cuir. Elle alla ensuite chercher dans la malle prêt de son lit un long tissu de couleur bleue et le passa autour de sa taille de tel sorte quelle puisse tenir son bébé sans trop se fatigué tout en lui laissant un minimum la place de bouger. Elle attrapa un panier par terre et sortie de la chambre qu'elle occupait dans cette auberge minable.

Une fois dans la rue, elle prit la direction du marché, son bébé balloter par le rythme de ses pas. Elle regardais les grands yeux la fixer et caressait doucement le dos du petit bou. Il se mis a bubuller et la jeune mère éclata de rire. Le passage prêt de son ancien lieux d'apprentissage de la poterie la fit stopper. Elle passa sa main au travers de l'étoffe qui protégeait l'entrée et passa par la porte.


-Boujour que puis je faire pour... Par ma barbe! Mais c'est la jeune Pamy! Avec un chiard en plus!

Le géant, gérant de la boutique la pris dans ses bras en essayant de ne pas écraser le délicat être humain entre eux.

- Ce que tu as changer ma belle! Tu a la peau légèrement tanner par le soleil! Et qui est le père de ce lapin!?

Il avait les yeux rieurs. Il était heureux de la revoir et elle le savait. Elle l'avait quitter quelques années plutôt pour aller s'initier au art de la peinture sur toile ainsi qu'a la broderie. C'était l'un de ses premiers maîtres et il avait été le meilleur, celui qui lui avait enseigner le plus de chose.

-Alsana! Tu m'as manquer aussi! Oui avec un gosse dans les pattes! Mais un gosse que j'aime fait avec un mari que j'aime également! Et pour garder la discrétion sur ce brave homme je vais simplement te dire qu'il est capitaine de navire!

Il lui ébouriffa les cheveux.

-Tu changeras jamais! Dit moi jeune demoiselle! j'attends un client des hautes sphères de la cité et j'ai pas encore finit la commande! Sa te dirais d'aller boire une pinte ... ou une vingtaine comme au bon vieux temps!?

Elle lui répondit qu'elle était d'accord, lui fit une dernière accolade avant de quitter les larmes aux yeux la boutique de tan de souvenir. Il l'avait reconnue et savait sans doute qu'elle était rechercher... Pourtant il n'en n'avait rien dit. Elle avait certes énormément changer depuis ces 3 ans passer loin de là mais quand même...

Elle marchait sans surveiller les alentours quand elle percuta sans faire exprès un étalage de tomates. les fruits commencèrent à tomber au sol, s'écrasant au passage, ou commençaient a rouler vers la rue. Le fruitier n'étant pas dans les parages elle put s'en aller en vitesse tout en évitant d'éventuelle problème avec la police. C'est alors qu'une puissante main la tira dans une ruelle attenant à la rue principale et la plaqua contre un mur. Une main sur la bouche elle ne pouvait pas hurler. Le bébé lui commençait à sangloter sans doute effrayer par l'altercation entre le monsieur en noir et sa mère pourtant brève.

Plaquer contre un mur, terrorriser pour elle et surtout son bébé elle ne savait pas comment réagir. Les cris du bébé n'attirait pas grand monde dans se coin sombre... Ou peut être que la règle voulait que cela soit toujours ainsi; personne au bon moment au bon endroit pour vous sauvez. La lame brillante à l'éclat d'argent lui fit penser que cette règle était universelle. Un bruit de pas se fit alors entendre du côté inverse de l'allée du marché...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-pampy-dupp.blogspot.com/
*Elfe*

avatar

*Elfe*

Nombre de messages : 2128
Localisation : Toujours sur tes pas
Métier/Fonction : Chevaucheuse du Vent et de la Nuit / Démolisseuse de tavernes

MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Lun 30 Mai 2011, 23:17

Génial, c'était tout simplement génial. Pour la vingtième fois de la journée, elle venait de sortir d'une taverne sans avoir obtenu de renseignements. Ce n'était pourtant pas la lune qu'elle demandais ! Juste quelques petites informations sur la fameuse vampire qu'elle recherchait. Toutes les personnes qu'elle avait fait parler (sans trop les amocher hein) ne savait absolument rien à propos de cette personne. A croire que quelqu'un avait effacé leurs mémoires ! Elle savait pourtant qu'elle était passée par là, son instinct le lui hurler comme un loup à la lune.

Enervée et affamée, elle traverse le marché. Elle ne fait pas attention aux marchands qui tentent d'attirer la clientèle, bouscule au passage quelques personnes, sans se retourner et sans même s'excuser. Elle n'était pas d'humeur à parler. Il lui fallait de l'action ... ou une très forte dose d'alcool. Saisissant cette idée avant qu'elle ne s'échappe, elle se met en quête d'une bonne taverne.

Elle est épuisée et affamée. Cela fait maintenant trois jours qu'elle n'a rien mangée, parcourant de long en large ce port afin de trouver des renseignements ou bien un peu de compagnie, de réconfort peut-être, quelqu'un pour lui dire que tout n'est pas perdu.

Elle n'a pas encore tout à fait récupéré de ses blessures mais ce ne sont pas elles qui l'arrêteront. Sa volonté de fer et son honneur la poussaient bien au-delà de l'imaginable. Elle savait néanmoins que si elle ne se nourrissait pas bientôt, elle finirait bien par atteindre ses limites. Et ça, elle ne pouvait se le permettre. Pas avant de l'avoir venger, LUI. Elle s'était déjà demandée ce que sa vie serait après avoir accomplit sa vengeance. IL n'était plus là, elle était bannie et voyageait depuis des années maintenant, elle avait finie par s'habituer à bouger constamment et il lui était même difficile de rester sur place certaines fois. Elle cherchait encore pourtant un endroit chaleureux, un endroit où elle pourrait à nouveau être heureuse.

Elle passe devant l'étalage d'un marchant de légumes et tourne au coin d'une rue. Passant devant une ruelle sombre, elle s'arrête. Elle est comme pétrifiée, son corps refuse de lui obéir, c'était comme si le temps c'était arrêté. Il ne lui fallut que quelques secondes pour analyser la situation. Au fond de la ruelle, acculée contre le mur, incapable de parler se trouve une femme. Elle est jeune, des mèches blondes tombent sur ses épaules et elle est couverte de cicatrices. Tout comme elle, cette femme avait sûrement déjà beaucoup vécue malgré son jeune âge.

Pourtant ce n'est pas ça qui l'empêchait de bouger. Malgré l'homme qui pressait une lame sur la gorge de la femme, elle ne voyait pas l'intérêt d'intervenir. Après tout, beaucoup de personnes se font bien assassiner dans ce genre de ruelles, elle n'avait qu'à faire attention. Elle voulut partir, ne pas voir la scène, le sang couler, cette femme tomber et cet homme sourire. Quelque chose d'autre la clouait sur place. Une suite de petits cris répétés, réguliers ... les pleurs d'un bébé qui résonnaient dans ses oreilles et faisaient trembler ses anneaux d'argent.

Attaquer une femme est inadmissible. Attaquer une mère est impardonnable.

Le bambin se secoue dans tout les sens, pleure mais l'homme ne fait pas attention à lui, il n'a même pas remarqué la présence de l'elfe. Lunielle croise le regard effrayé de la mère. Elle a peur. Peur de l'avenir de son enfant. Ce regard la sort de sa torpeur. Elle voulait de l'action ... et bien son souhait est exausé !

Elle s'approche doucement de l'homme, sans faire le moindre bruit. Les yeux de la femme suivent chacun de ses mouvements et elle semble s'être calmée légèrement. Elle pose une main ferme sur l'épaule de l'homme.

"Tu veux de l'aide ?" lui demande-t-elle.

Il se retourne brusquement, de sa main libre sort un autre couteau et attaque. Dans le vide. Elle n'était déjà plus là. D'un mouvement sec, elle lui brise le bras entravant la jeune femme. L'os craque avec un bruit sinistre et l'homme se tord de douleur en lâchant son arme. Elle le regarde froidement de ses yeux bleus. Elle ne ressent aucune pitié, rien pour cet être misérable qui se retrouve livré devant devant une tigresse impassible et joueuse. Elle le plaque contre le mur, lui arrache le deuxième couteau et le pose délicatement sur sa gorge. Sans même regarder la femme elle lui dit :

"Cours ! Sauve-toi et protège ton gosse ! "

Mais la femme ne bouge pas. Alors Lunielle la regarde, et met dans son regard tout ce que ses mots ne peuvent exprimer. Soudain l'homme, tirant avantage de ces quelques secondes d'inattention, se libère de l'étreinte de l'elfe, ramasse le couteau et le plante dans le bras de son adversaire aux longues oreilles ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Humain*

avatar

*Humain*

Nombre de messages : 310
Localisation : Je ne sais pas ...
Métier/Fonction : Dessinatrice de passage

MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Mar 31 Mai 2011, 21:21

Spoiler:
 

Pampelune sursaute au gémissement de douleur de la jeune elfe qui vient de la sauver. Elle hurle, attrape le panier à ses pieds et tapent sur la tête de l'homme qui recule surpris. Un nouveau coup l'envoie contre le mur. Un dernier coup le sonne suffisamment pour qu'il lâche la sauveuse de la jeune mère. Elle l'attrape par le bras et commence a courir, protégeant Keivnor d'un bras et tirant de toute ces forces l'elfe. Elle tourne à un embranchement et bouscule un passant. Elles s'enfoncent dans la foule espérant échapper à ce malade. Les badauds commence a rouspéter après elle... Jusqu'à ce qu'ils ce rendent compte qui les poursuit. Tout le monde sans exception s'écarte sur leur passage. Elle hurle sa rage. Comment se débarrasser de leur poursuivant! La foule ne les protégeait absolument pas et avec keivnor et la jeune elfe il n'était pas possible de courir longtemps à cette allure.

Tout a coup le poignet de l'elfe blonde lui échappe. Elle s'arrête brusquement et regarde en arrière. La jeune elfe était appuyer contre un mur, soufflant avec difficulté penant a reprendre son souffle. Son bras était couvers de sang. La jeune femme n'avait pas remarquer que le bras de la demoiselle avait été aussi amocher. Elle ferma les yeux, se mordilla la lèvres et pris une décision. Elle caressa Keivnor qui avait l'air de dormir, attrapa le bras de l'elfe inconnue en pénétra dans la première auberge. Elle s'assit, commanda la boisson la plus forte pour elle, de l'eau pour le petit père lorsqu'il se réveillerais et laissa la demoiselle choisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-pampy-dupp.blogspot.com/
*Elfe*

avatar

*Elfe*

Nombre de messages : 2128
Localisation : Toujours sur tes pas
Métier/Fonction : Chevaucheuse du Vent et de la Nuit / Démolisseuse de tavernes

MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Mar 31 Mai 2011, 22:19

_ La même chose, dit Lunielle dans un souffle.

Elle s'assoit à côté de la jeune femme et grimaçe de douleur en bougeant le bras. Ce malade l'avait salement amoché ! Une profonde plaie barre son bras gauche, juste sous l'épaule. De cette hideuse blessure s'échappe un torrent de sang vermeil. Elle farfouille dans son sac et en ressort un morceau de tissu déchiré puis fait un rapide bandage avec. Ce bandage improvisé ne va pas tenir longtemps, elle espère juste qu'il tiendra le temps de sortir de ce pétrin. La jeune elfe soupire. Elle venait de se plonger dans les problèmes jusqu'au cou, ça ne la change pas de d'habitude.

Elle observe alors la mère. Elle porte une cicatrice sur la joue, la rendant sauvage. Elle n'est pas très imposante mais pas tout fine non plus ... juste normale. Elle ressemble beaucoup à Mirielle, sa mère. Elle baisse les yeux, refoule les larmes, ne pas croiser son regard, ne pas croiser son regard ... Trop tard, l'inconnue l'observe de ses grands yeux si innocents pourtant mais qui semblent avoir tant vécus ...

Le bébé dort tranquillement. Aucune blessure sur son petit corps, il est si petit, si fragile. Et sa mère le protège comme une tigresse. Cet amour l'émeut. Elle aussi aurait pu avoir un enfant. Elle aurait pu vivre heureuse pour le restant de ses jours, avec LUI, si seulement elle ne l'avait pas tué ... tout ça à cause d'elle.

_ Moi, c'est Lunielle, dit-elle.

L'inconnue sursaute. Visiblement, elle ne s'attendait pas à ce genre d'entrée en matière ou peut-être tout simplement qu'elle lui adresse la parole.

_ Je suis à la recherche d'une vampire du nom de Laralen Black. Mon but est de la tuée. Et j'utiliserais tous les moyens possibles pour y parvenir. Seulement, il semblerait qu'elle efface ses traces. Elle me nargue, elle sait que je la guette, elle tape sur le comptoir. Elle me fuit et elle a bien raison, je lui ferais passer dans la gorge le goût de la souffrance jusqu'à ce qu'elle en vomisse ses tripes ! Et là je l'acheverais petit à petit. Oh, oui, je ne la tuerais pas tout de suite. La mort serait trop douce. Après tout, je lui ai promis une éternité de misère ! Mais j'en ai marre de jouer à chat, ça fait mainteant trois ans que je suis sa trace ...

L'aubergiste apporte les boissons et retourne à ses occupations. Elle saisit la lourde chope, boit d'une seule traite son contenu, essuie ses lèvres dégoulinant d'alcool et continue.

_ Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que je peux te faire confiance. Sinon tu ne m'aurais pas aidée ... Je devrais peut-être regretter de t'avoir secourue mais je n'y arrive pas.

_ J'ai déjà essayée de prendre la mer, il y a longtemps mais ces foutus chiens galleux m'ont balancés à la mer en découvrant que j'étais une elfe ! Enfin, tant pis pour eux ! Du coup je suis revenu sur la terre ferme à la nage. Je cherche quelqu'un qui pourrait m'emmener loin d'ici, vers un endroit où je n'ai pas encore été, c'est sûrement là-bas qu'ELLE se cache. Mais je la trouverait ! Et ce jour là ...


Elle passe sa main sur son cou dans un geste latéral comme si elle se coupait la gorge.
Puis elle dévisage l'inconnue et lui dit :

_ Tu te défends pas mal, quand tu veux ! Je ne sais pas qui est ce minable qui t'a attaqué mais je ne pense pas qu'il va gentiment rester les bras croisés. Il doit déjà être en train de se demander où on est passés. Au fait, c'est quoi ton petit nom ? ...


Spoiler:
 
Voilà bon, je te laisse raconter un peu, sinon je te laisse la suite du suspence ... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Humain*

avatar

*Humain*

Nombre de messages : 310
Localisation : Je ne sais pas ...
Métier/Fonction : Dessinatrice de passage

MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Jeu 02 Juin 2011, 02:12

Spoiler:
 


La jeune fille regarda l'elfe s'enfiler la boisson. Elle haussa un sourcil puis l'autre, l'air perplexe. Elle avait commander l'alcool le plus fort de la ville. Le buvait à une vitesse folle et devenait de plus en plus rouge. Comment pouvait elle ne pas se rendre compte qu'elle était déjà à moitié ivre!? La douleur peut être... Pampelune haussa les épaules, sortie son bébé de son étrange chaise qu'elle lui avait confectionner, le posa sur le banc et lui fis une espèce de couverture avec le long morceau de tissus. Ce qu'elle pouvait l'aimer... Elle lui caressa la joue et laissa son attention retourné vers la jeune elfe. Pam pris le récipient qu'avait poser le barman devant elle et en bu deux gorgés tout en gardant les yeux fixer sur le beau visage à l'air angélique aux grands yeux bleus couleurs océan et au mèche blonde. Elle sourit et en repris une goutte. Pas étonnant que l'elfe soit dans cette état. La boisson était déjà forte au début mais celle la encore plus que d'habitude.

Et l'elfe n'arrêtait pas de déblatérer sur sa vie. La jeune fille qui l'écoutait d'une oreille distraite en avait profiter pour sortir un morceau de charbon et traçais le portrait de la demoiselle sur la table. Elle n'avait pas dessiner depuis longtemps mais une nouvelle rencontre devait absolument être écrit quelque par même si c'était sur une table de bois d'une auberge miteuse. Elle était marrante cette elfe. Finalement elle ne ressemblait en aucun cas à Nyu... Elle parlait de plus en plus fort, gesticulait avec de grand gestes imprécis et continuait à boire.

Lorsque l'elfe se tourna brusquement vers elle et fit semblant de se trancher la gorge la jeune fille sursauta.

- Tu te défends pas mal, quand tu veux ! Je ne sais pas qui est ce minable qui t'a attaqué mais je ne pense pas qu'il va gentiment rester les bras croisés. Il doit déjà être en train de se demander où on est passés. Au fait, c'est quoi ton petit nom ? ...


La jeune mère éclata de rire. Son interlocutrice était totalement ivre!

-Moi c'est Pampelune, et merci du compliment! J'ai bien envie de te demander ce que tu fais dans le coin les elfes en générale sorte rarement de leur foret! Je connais moi même une elfe qui a eu du mal de sortir de chez elle! Enfin tu vas me dire finalement elle me sert de nounou...

La jeune fille éclata de rire. Une fois calmer elle repris.

-Ta dis que t'aimerais partir? Tu compte allée ou!? Personnellement je suis aller partout! Pacque vois tu mon mari est capitaine de bateau. Capitaine pirate exactement! Du coup on voyage pas mal, on vie un peu la belle vie quoi.

La jeune fille finit cul sec. C'est lorsqu'elle eu finit son vert que keivnor se décida à se réveiller et à pleurer. Elle le pris dans ses bras et commença à le bercer. Elle lui caressa la nucque. Elle sentit un truc chaud sous ces doigts, retira la main et compris que c'était du sang. La jeune mère paniqué et effrayer, retourna le bébé et découvrit une longue coupure sur la tête du petit enfant. Elle se mit a pleurer et chercha de l'aide dans la salle. Le bébé avait du heurter quelque chose ou quelqu'un lors de leur course poursuite et s'était évanouis parcqu'il s'était senti mal. Elle ne savait pas quoi faire et regarda en direction de l'elfe en face d'elle complètement paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-pampy-dupp.blogspot.com/
*Elfe*

avatar

*Elfe*

Nombre de messages : 2128
Localisation : Toujours sur tes pas
Métier/Fonction : Chevaucheuse du Vent et de la Nuit / Démolisseuse de tavernes

MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Jeu 02 Juin 2011, 16:58

Elle regarde attentivement le dessin noir sur la table. C'était elle, la jeune femme venait de la dessiner avec un morceau de charbon ! Le dessin était tellement réaliste qu'elle failli en tomber de sa chaise. Elle eu un moment de planement. Cet alcool est drôlement fort, dis-donc ! Elle sourit bêtement. Exactement ce qu'il lui fallait ! Bien se bourrer la gueule, c'était ce qu'elle voulait ! Décidément, cette femme est plus qu'extraordinaire !

Habituellement, Lunielle tient bien l'alcool, elle tient ça de son père, lui qui avait apprit à boire et manger comme un nain ! Il faut toujours quelques minutes à la jeune elfe pour s'habituer à la boisson. Il existe tellement d'alcool différents ! Elle en avait goûter beaucoup, lors de ses voyages mais elle adorait le rhum par dessus tout !

-Ta dis que t'aimerais partir? Tu compte allée ou!? Personnellement je suis aller partout! Pacque vois tu mon mari est capitaine de bateau. Capitaine pirate exactement! Du coup on voyage pas mal, on vie un peu la belle vie quoi.

_ Je ne sais pas où, mais quelque part, loin d'ici ! J'ai laissé trop de morts derrière moi, faut que je change d'air, dit-elle sérieuse. N'importe où, ça m'est égal ! Tant que je me barre d'ici, je veux découvrir le monde et je suis sûre que je la retrouverais, un jour. Il est mignon ton gosse, ton mari est pirate, c'est ça ? S'il pourrait m'embarquer où me donner des contacts, ça m'arrangerais. Je fuis par ce que je suis bannie de toutes les forêts des environs. Ne me demande pas pourquoi, ce serais trop long à t'expliquer mais les elfes me rejettent. Il ne me reste plus que la vengeance. J'ai tout perdu : ma famille, mes amis, mon coeur, ... C'est pour ça qu'il faut absolument que je me barre d'ici !

_ D'autant plus qu'on est quitte maintenant, dit-elle en chuchotant.

Soudain, Pampelune sursaute et inspecte son bébé sous tout les angles. Elle se met à pleurer en découvrant une coupure sur sa petit tête d'ange. Elle tourne ses grands yeux innocents de larmes vers Lunielle. Celle-ci soupire, sort une fiole de son sac et s'approche de la mère.

_ C'est une solution utilisée chez nous, elle sert à cicatriser rapidement les petites blessures et coupure. Je peux m'en servir pour soigner ton gosse mais ça ne suffria pas, il faudrait aussi que j'y mette ma volonté et une petite incantation ... Si tu es d'accord bien sûr.

La jeune femme hoche doucement la tête et laisse l'elfe poser ses mains sur la petite caboche du nourrisson. Celui-ci hurla un grand coup quand l'elfe trouve la blessure mais elle lui murmure des paroles rassurantes. Luni prononce une petite incantation et ses mains s'illuminent d'une faible lueur verte. Après quelques secondes, elle les retirent et la plaie commence à se cicatriser tout doucement. Elle lui pose un petit bandage.

Puis, elle tombe à genoux.


Spoiler:
 


Dernière édition par Lunielle Elwindor le Ven 03 Juin 2011, 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Humain*

avatar

*Humain*

Nombre de messages : 310
Localisation : Je ne sais pas ...
Métier/Fonction : Dessinatrice de passage

MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Ven 03 Juin 2011, 11:58

Le jeune fille laissa l'elfe soigner son bébé. Kaplen allait lui en faire voir de toute les couleurs et Niuna aussi. Elle laissait un elfe inconnue soigner son bébé qui était en plus complètement ivre! Elle se sentait presque comme une mère irresponsable. Pourtant lorsque le soin fut terminer elle soupira de soulagement. Lunielle s'y étais très bien pris. Malgrés les quelques connaissances de Pampelune en matière de médecine elle savait que le résultat aurait été moins nickel puisqu'elle n'avait sur elle aucun produit. Finalement elle remercier presque le dieu du nez de lui avoir fais rencontrer la demoiselle. C'était pas tout les jours qu'on avait à faire une elfe qui buvait, qui restait à peu prêt normal après avoir bu autant de cet alcool, et qui en plus vous sauvait vous et votre bébé puis ensuite ce dernier seul en lui administrant des soin. Finalement elles n'étaient à nouveau plus quitte. Elle explosa de rire à cette idée. L'elfe la regarda curieusement. Mais elle secoue la tête incapable de s'expliquer.

Soudain un bruit mat la fait sursauter. L'elfe est a genoux, couverte de sueur et qui a du mal à respirer. Mauvais. Pas bon du tout. La mère pause son enfant sur la couverture paniqué, et va au pret de la demoiselle. Elle ne s'est pas encore effondré mais elle sait que ce n'est pas loin d'arrivé. Elle regarde l'état générale de la jeune demoiselle. Elle respire difficilement de moins en moins, la transpiration commencais à la rendre rouge et elle tremblait de plus en plus comme une feuille.


-Quest ce qui se passe!

Un attroupement autour d'elle commencait à se former autour d'elles.


-Je crois qu'elle fait un malaise! Il n'y aurait pas un soigneur dans la salle là!


Aucune réponse. Crotte c'était bien sa veine! Comme si elle avait besoin d'encore attiré l'attention sur elle! Elle secoua la tête.

-Est ce que quelqu'un pourrait aller me chercher un s'il vous plait! J'aimerais éviter qu'elle me claque entre les doigts!

Quelqu'un sorti sans attendre. Elle revint à la demoiselle. Que faire! Peut etre l'allonger pour éviter qu'elle se fasse mal! Elle la pris par les épaules et essaya de la pousser en douceur en arrière.

-C'est pas le moment de jouer la forte Lunielle.


Celle ci ne répondit rien. La jeune mère regarda le visage de l'elfe. Elle avait l'air effrayer. Bon sang! Qu'est ce qu'il se passait! Elle réessaya de poussa avec davantage de force rien à faire. Elle ne pouvait plus bouger un muscle! Mais pourquoi!? Elle avait perdue beaucoup de sang et bus beaucoup d'alcool! Rien ne devait l'immobiliser comme ça! La jeune fille commença a paniquer. Elle voulait pas que sa sauveuse meurt comme ça. Elle refit passer toute la scène depuis leur rencontre pour savoir ce qui avait clocher. La lame! Évidemment! La lame du brigand devait être couverte de quelque chose, sans doute un poison pour qu'elle réagisse ainsi!

C'est ce moment là que le medecin. Même si pam n'était pas dans la posssiblité de faire quelques choses elle savait qu'il fallait faire très vite.

-Je pense qu'elle a été empoisonné via à une lame qui a toucher son bras. Elle a bu aussi beaucoup d'alcool je sais pas si sa joue. Dite moi que vous pouvez faire quelque chose!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-pampy-dupp.blogspot.com/
*Elfe*

avatar

*Elfe*

Nombre de messages : 2128
Localisation : Toujours sur tes pas
Métier/Fonction : Chevaucheuse du Vent et de la Nuit / Démolisseuse de tavernes

MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Ven 03 Juin 2011, 20:02

L'elfe tomba à genoux. Mais qu'est-ce qui se passe bon sang ?! Elle est là, par terre à quatre pattes, tremblante comme une feuille, rouge comme une tomate et pénant à raprendre son souffle. Etes-ce l'alcool ? Non, ça aurait pu mais elle le tient très bien, il n'y a aucune raison pour qu'elle soit dans cet état juste après ça. Même si elle connais très bien les effets secondaires.

A moins que ce ne soit à cause de sa blessure ? La plaie a très bien pu s'infecter et elle est assez profonde ...
Ou bien encore c'est à cause de la petite incantation qu'elle vient de faire. Normalement, ce genre de petits sorts ne lui usent pas beaucoup d'énergie mais elle avait du faire beaucoup plus attention avec le bébé et son état initial, blessée et bourrée, rajoutez à ça encore un grand coup de fatigue et vous obtenez une Lunielle par terre, à quatre pattes, tremblante comme une feuille, rouge comme une tomate et pénant à reprendre son souffle. Eh merde ! La jeune femme blonde accourt vers elle et la saisit par les épaules. Ce simple contact la réconforte quelque peu.

-Je crois qu'elle fait un malaise! Il n'y aurait pas un soigneur dans la salle là! S'écrie la mère, hélant les clients qui se rassemblent peu à peu autour d'elles.

Leurs visages sont inquiets et certains reculent même, ayant peur de trop s'approcher comme si elle portait un virus mortel, tandis que la jeune mère, elle est toujours là, la tenant solidement, l'empêchant de défaillir.

-Est ce que quelqu'un pourrait aller me chercher un s'il vous plait! J'aimerais éviter qu'elle me claque entre les doigts!

La mère commence à paniquer et un homme sort de l'auberge. Eh merde ! Espérons juste qu'il n'attirera pas d'ennuis à la petite famille ... Elle s'était encore plongée dans les problèmes et cette fois, plus que d'ordinaire. Il fallait que ça lui arrive maintenant ! Comme si elle ne pouvait pas attendre d'avoir trouvé une chambre où un endroit pour dormir !

-C'est pas le moment de jouer la forte Lunielle. s'écrie Pampelune, regardant anxieusement la porte et attendant avec impatience le retour de l'homme.

"Comme si j'avais que ça à foutre ... "pensa Lunielle mais aucun son ne sortit de sa bouche. Bizarre. Même dans les moments les plus critiques, elle réussit toujours à sortir un commentaire sarcastique et ses amis ont, à maintes fois, hésités entre l'inquiétude et la colère. Elle avait toujours le dernier mot. Mais pas cette fois.

Elle tenta de s'allonger mais son corps refuse de lui obéir. Eh merde ! Qu'est-ce qui se passe encore ? La jeune mère essaie de la pousser, pour l'allonger, faire quelque chose mais elle n'y arrive pas non plus. L'elfe est comme pétrifiée, elle ne peut même pas bouger le petit doigts. Soudain, une image revient dans sa tête. L'agresseur l'attaquant avec une lame et l'acier mordant sauvagement son bras. C'était ça !

La lame était empoisonnée.

Cette certitude lui explose à la figure comme une gifle en plein visage. Mais quelle abrutie ! Il fallait que ça tombe sur elle ! En soixante ans de voyage et de maraude il fallait que se soit cette fois-là qu'elle se fasse empoisonner ! Elle enrage intérieurement. Et toujours Pampelune qui la tient de toutes ses forces et la regarde sans cesse avec ses grands yeux innondés de larmes et paniquant. Elle sent ses mains douces qui tremblent. La jeune femme a peur pour l'elfe. Cette femme inconnue qui l'a sauvée et qu'elle a sauvée aussi s'inquiéte pour elle ! Elle qui a vécue un siècle entier de misère, elle qui a beaucoup tuée pour parvenir à ses fins, elle qui l'a tuée LUI, elle qui la recherche ELLE et enfin elle qui ne mérite peut-être pas d'être sauvée.

Un homme débarque alors dans la salle, se fraye un chemin parmi les clients rassemblés autour d'elles et s'agenouille. Sûrement le médecin.

-Je pense qu'elle a été empoisonné via à une lame qui a toucher son bras. Elle a bu aussi beaucoup d'alcool je sais pas si sa joue. Dite moi que vous pouvez faire quelque chose! s'écrie Pampelune.

L'homme saisit le visage de l'elfe, la prend sous le menton, regarde ses joues, pose la main sur son front, grimaçe et inspecte son bras. D'un geste certain il enlève le bandage et regrimaçe en découvrant la blessure hideuse. Il sort des outils de sa sacoche et désinfecte rapidement la blessure en disant :

_ Accrochez-vous, c'est un puissant désinfectant, ça va faire mal ...

Et il nettoie la plaie. Mais Lunielle ne réagit pas, toujours paralysée. Le médecin est surprit qu'elle ne bouge pas. Il regarde ses yeux, prend encore une fois sa température et murmure à la jeune mère.

_ Vous la connaissez ?

Elle hoche la tête rapidement.

_ Elle a bel et bien été empoisonnée. C'est un poison très violent, qui paralyse tout le corps et provoque d'affreuses fièvres. La personne n'est pourtant pas en danger. C'est d'ailleurs son état qui m'inquiète. Elle ne peut plus respirer, elle commence à avoir de la fièvre, ses yeux se font vitreux, elle ne réagit à rien, on ne peut même plus la déplacer ... Si on ne fait rien ... la mort l'emportera dans quelques minutes, dit-il en lui piquant le bras avec une seringue contenant l'antidote.

_ ... Faites ... quelque ... chose ... murmure Lunielle en serrant les dents. ... Veux ... pas ... crever ...

_ L'antidote a fait effet mais elle a encore de la fièvre qui ne cesse d'augmenter ... Je ne vois plus qu'une seule solution ... dit-il sérieusement.

Tout le monde le regarde avec des yeux, d'inquiétude pour certains, d'horreur pour d'autres et de soulagement enfin. Il se penche vers l'elfe, lui dit quelque chose à l'oreille et elle lui répond mais personne ne peut entendre ce qu'ils disent sauf Pampelune qui sursaute. Le médecin inspire alors profondément, puis assome Lunielle avec un coup de poing. Elle est projetée dans les airs et s'étale plus loin sur le plancher.

_ Mais vous-êtes fou ?! Hurlent les clients.

_ Non, je suis médecin et je fais mon travail. Elle était paralysée et rien ne pouvait la sortir de cette torpeur. Je l'ai juste envoyée au pays des rêves.

Il se tourne vers Pampelune.

_ Il faut maintenant faire chuter la fièvre. Emmenez-la chez vous où chez elle, c'est comme vous voulez mais il lui faut un lit, un endroit chaud et sec. Mettez lui des compresses froides sur la tête. La fièvre devrait être retombée à l'aube. Elle vomira aussi sûrement, à cause de la combinaison Poison+Alcool+Fatigue. C'est ça qui l'a mise dans cet état. Si vous réussisez à faire tomber la fièvre alors sa vie ne sera plus en danger ...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Humain*

avatar

*Humain*

Nombre de messages : 1356
Localisation : Au dessus de l'océan, sur l'Opale.
Métier/Fonction : Pirate

MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Dim 05 Juin 2011, 01:32

Hop je me permets d'arrêter un peu votre rp xD. En fait voici l'histoire:
Nous sommes déjà en plein rp avec Pampelune. Nous nous sommes déguisés (Pampelune y comprit) pour pouvoir passer relativement inaperçus à Reilor. Kap est partit avec Niüna et a laissé Pampelune, Keinvor et un des marins de Kap à l'auberge. Donc théoriquement Pamp n'avait pas à sortir de l'auberge, mais passons xD.
Du coup nous avec Nyu on est dans le caca, parce qu'on s'est presque fait chopper par les gardes.
Donc, nous avec Nyu on arrive à l'auberge par les toits. Pendant qu'on s'amusait à échapper aux gardes, vous êtes remontées avec Lunielle. Le marin est venu vous chercher parce que Pampelune s'est enfuie exprès sans qu'il ne l'a voit et qu'il l'a cherché partout! Donc quand on arrive avec Nyu, vous êtes dans la chambre, Pampy, Keinvor, Lunielle et l'homme de Kap.
On s'occupe du reste xD. (et ne faites rien de plus sinon vous allez tout faire capoter )

Vous pouvez d'ailleurs lire tout ça en détail ici notamment au niveau du dernier post de Nyu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Humain*

avatar

*Humain*

Nombre de messages : 310
Localisation : Je ne sais pas ...
Métier/Fonction : Dessinatrice de passage

MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Dim 05 Juin 2011, 20:30

On en avait parler du coup je partais deja de se principe là xD même si le coup de l'homme non O.O Donc du coup sa posait pas de problème... Enfin je crois O.O Nempeche!Sa devient le grand nimporte quoi le rp... Mais boudiou que cest bon! Bon bref je sors <3

En gros on emporte Lunielle dans le maxi rp sans lui demander la permission... XD


_____________________________________


_ Il faut maintenant faire chuter la fièvre. Emmenez-la chez vous où chez elle, c'est comme vous voulez mais il lui faut un lit, un endroit chaud et sec. Mettez lui des compresses froides sur la tête. La fièvre devrait être retombée à l'aube. Elle vomira aussi sûrement, à cause de la combinaison Poison+Alcool+Fatigue. C'est ça qui l'a mise dans cet état. Si vous réussissez à faire tomber la fièvre alors sa vie ne sera plus en danger ...


La jeune fille hocha la tête regarda inquiète le visage de Lunielle. Celle ci était toujours aussi rouge et avait l'air de souffrir avec abondance. Elle se tourna vers le médecin.

-Vous pourriez si cela est possible m'aider à la transporter chez moi s'il vous plait?


Il hocha la tête en signe d'assentissement et sourit.

-N'oubliez pas votre enfant!


Elle sourit. Pris Keivnor et remis le tissu à sa place afin qu'elle ne soit pas gêner par son bébé lorsqu'elle la porterait. Elle passa ensuite un bras de Lunielle autours des ses épaules, attendit que le médecin fasse de même et postillona contre les spectateurs qui refusaient de les laisser passer.
Elle n'aurait pas du se faire remarquer. Ce n'est pas comme si elle était rechercher par la police de Reilor. Un sourire amer vint se déposer sur ses lèvres. Personne ne l'avait encore reconnut mais à son avis ce n'était qu'une question de temps. C'était pas des plus simple de passer inaperçu dans la rue quand on était trois personnes, dont l'une blesser, qui crapahutait pour retourner dans une auberge.

Les premiers mètres pour sortir de l'auberge furent finalement assez simple par rapport à ceux qui suivirent... La foule était tel que les deux demoiselles et le maître en soin n'avançait que cm par cm. Lunielle était visiblement de moins en moins bien et Pampelune se doutait que c'était dû à la foule compacte qui dégageait de par leur agitation une température plus élevé que dans l'air ambiant.


-Il faut sortir de là. Passant par ces ruelles à droite.


Ils empruntèrent un petit passage qui les firent déboucher quelques minutes plus tard sur une rue passant beaucoup moins fréquenter. Lunielle ferma les yeux. L'air frait lui faisait du bien. Pampelune sourit intérieurement. L'idée avait été la bonne. Soudain son air s'assombrit. L'homme de Kaplen qui était charger de la surveiller s'avançait à grande enjambé vers eux. Le médecin blémit devant la stature de l'homme.

-Mademoiselle Yl Tyrs, il n'était pas prudent de sortir. Kaplen vous avez ordonner de rester dans votre chambre.


La jeune mère soupira.


-J'avais besoin de faire un tour et je n'avais plus de lait frais pour le petit père. Sa n'aurait pas du duré autant de temps je pensais rentrer tout de suite après avoir trouvé du lait de vache mais finalement j'ai rencontrer Lunielle.


Elle montra la blesser.

-Elle n'est pas en état pour rester dans la rue et elle n'a aucune chambre dans le coin je la ramère donc l'auberge.

Le regard paniquer du matelot énerva la jeunedemoiselle.


-Mais mademoiselle ce n'est pas prudent.


Elle sourit d'un air joyeux qui dissimulait des menaces. Elle en avait marre.


-Je suis la femme du capitaine donc JE décide la tout de suite maintenant. D'accord!?


Sans attendre de réponse elle continua.


-Donc mosieur le docteur vous allez rentrer chez vous, prendre cet argent pour vous remerciez de nous avoir aider
.

Le docteur accepta volontiers sans poser de question et déguerpit au plus vite la queue entre les jambes.


-Ensuite matelot, portez donc la jeune demoiselle dans vos imposant bras et rentrons. Si Kaplen arrive avant nous je risque d'en baver... Lunielle désolé mais je crois que tu va devoir nous suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lady-pampy-dupp.blogspot.com/
*Elfe*

avatar

*Elfe*

Nombre de messages : 2128
Localisation : Toujours sur tes pas
Métier/Fonction : Chevaucheuse du Vent et de la Nuit / Démolisseuse de tavernes

MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   Lun 06 Juin 2011, 15:55

Elle ne sentait rien.C'était comme si elle flottait dans l'obscurité, sans but précis. Que c'était-il passé ? Elle ne se rappellait plus de rien.

Soudain, elle sentit qu'elle ... se déplacait ? Non pas elle-même mais c'était comme si ... quelqu'un la portait. Elle ouvrit doucement ses lourdes paupières.

Elle était dans la rue. Les maisons défilaient sans cesse et elle eu le tournis en les regardant. Elle ferma les yeux et les ouvrit au bout de quelques secondes, s'étant habituée au ballotement. Un marin costaud la tenait bien solidement. Il ne courait pas mais marchait rapidement. A côté de lui, courait Pampelune, Keivnor dans le tissu, le jeune femme étant obligée de faire trois pas pour avancer au rythme du géant.

Mais que c'était-il donc passé ? Elle se rappelle le médecin dans l'auberge lui administrer un antidote puis lui assener un violent coup de poing en plein visage, l'envoyant tout de suite au pays des rêves. Elle ne sait pas ce qui s'est passé ensuite.

Sa tête la brûle atrocement. Elle doit sûrement avoir de la fièvre. Beaucoup. Elle a confiance en Pampelune mais elle ne sait absolument pas qui es ce marin qui l'emmène dieu sait où. Ils entrent dans une auberge. Rapidement, ils atteignent une pièce, ce qu'elle suppose être la chambre de Pampelune. Le marin la dépose dans un lit et la jeune femme lui applique un linge humide sur le front. Elle soupire de soulagement. Pampelune pose sur Lunielle un regard inquiet quand soudain, un petit écureuil entre dans la pièce par la fenêtre. Il s'agite dans tous les sens, pousse des petits cris et Lunielle ne comprit pas ce qu'il voulait dire, étant trop fiévreuse pour se concentrer. Pampelune s'inquiète et soudain débarquent dans la chambre un homme d'une vingtaine d'années et une elfe blonde ...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une attente déclenche une rencontre! [Lunielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un retour après une lune d'attente | Pv Nuage Mystérieux et Étoile de Caresse | - The End -
» Kairos Nagao [ En attente d'une validation ]
» Longue attente [Privé WP]
» Quand l'attente se fait longue [PV : Holly] [Clos]
» Attente de diagnostic ... [Pv]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aïklando :: Île de Lan Rei :: Lan Rei Est :: Port de Reilor-