AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
"Homme libre, toujours tu chériras la mer !"
"La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent."
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit."
"Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter."
"Le voyage est une suite de disparitions irréparables."
"Nous sommes de l'étoffe dont sont faits les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil."
"Dieu nous rêve. S'il s'éveille, nous disparaissons à jamais."
"Nous trouverons un chemin... ou nous en créerons un."
"Le rêve de l'homme est semblable aux illusions de la mer."
"Il n’est pas de vent favorable, pour celui qui ne sait pas où il va…"
"Il y a trois sortes d'hommes : les Vivants, les Morts, et ceux qui vont sur la Mer."

Partagez | 
 

 Le réveil du Grand Méchant Loup... [ Kaleya ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Le réveil du Grand Méchant Loup... [ Kaleya ]   Sam 28 Aoû 2010, 16:41

L'aube se lève après une nuit que je ne pensais jamais voir finir, encore une nuit où la lune fut pleine et rouge comme le sang... Je me réveille avec un mauvais goût dans la bouche, celui du sang, je mets un peux de temps à réussir à reconnaître l'endroit où je me trouve. La forêt de Yelli. Mon corps ne veut pas bouger pour le moment, encore trop affaiblis par cette nuit, allonger dans l'herbe fraîche du matin je promène mon regard autour de moi. Les arbres au-dessus de moi forment une membrane ne laissant passer que quelques rayons du soleil, à côté de moi j'entends couler un ruisseau ou une petite rivière je ne sais pas exactement. Tout autour de moi je sens l'agitation de la forêt qui se réveille et les animaux qui observent l'intrus, moi. Maudite pleine lune, qu'est-ce que j'ai encore bien pu faire comme connerie hier soir? J'espère n'avoir tuer que quelques moutons et rien d'autre... Je me surprends à supplier, fatigue ou folie?

-Juste des moutons s'il-vous-plaît, rien d'autre...

Au bout d'un certain temps je retrouve enfin ma mobilité, j'arrive à me hisser sur mes jambes difficilement. La tête me tourne et des nausées me viennent à cause de ce goût de sang dans la bouche, je titube un temps avant de finalement m'écrouler de nouveau mais cette fois au bord de la rivière que j'avais entendu couler un peux plus tôt. Un de mes bras trempe dans l'eau fraîche jusqu'au coude et je porte un peux du liquide à mon visage puis à ma bouche pour aussitôt recracher dans la rivière. La couleur du sang s'y dessine un temps avant d'être emporte par le courant. J'arrive encore un peux à bouger ma carcasse et cette fois je laisse tomber mon visage dans l'eau et l'y laisse jusqu'à temps que mes poumons manquent d'éclater. Quand je le ressors l'eau dégouline sur moi et mon visage est propre.

*Si je pouvais laver mes crimes aussi facilement que ce sang sur mon corps, la vie ne serait que plus simple...*

Je reste encore un temps allonger dan l'herbe avant que finalement je puisse complètement bouger. Cette fois je me méfie, je me relève en douceur et prend le temps de me stabiliser, j'ai encore du sang sur moi je vais devoir me baigner entièrement. J'enlève ce qui me reste de vêtement qui sont plus des haillons que des vêtements maintenant et me glisse dans l'eau. Mon corps ne fait plus qu'un avec, il se purifie lavant se sang qui m'encrasse et guérissant mes blessures de la nuit passer de nouveau je m'endors dans l'eau, à la merci de quiconque. Je m'en fiche je ne demande que la paix et le repos pour le moment...

Et pourtant sans que j'y fasse attention une présence approche.


Dernière édition par Alastor Verdugo le Dim 29 Aoû 2010, 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
~¤ Chaton ¤~

avatar

~¤ Chaton ¤~

Nombre de messages : 2814

MessageSujet: Re: Le réveil du Grand Méchant Loup... [ Kaleya ]   Dim 29 Aoû 2010, 12:14

Spoiler:
 

Kaleya avançait d'un pas précipité parmi les ombres encore bien présentes de ce qui avait été une longue, longue, interminable nuit. L'épuisement et ce corps qui commençait sérieusement à pâtir des multiples blessures qu'il subissait occupait toute son attention, obscurcissait toutes réflexions un tant soit peu censées. Elle connaissait trop bien ce processus d'effacement de ses pensées, de ses émotions, de tout ce qui pouvait entraver sa survie, pour savoir que cela n'avait rien de positif. Les quelques fois où cela arrivait, trop souvent, le sang coulait. Et elle commençait à en avoir marre, mais alors vraiment marre de se battre tout le temps.

Aussi s'efforça-t-elle de réfléchir, une dixième fois, à ce qui l'avait menée là. Et elle constata, une dixième fois, qu'elle était vraiment épuisée, tant elle avait du mal à reconstituer les événements.

Le voyage jusqu'à Rosyel avait été plus que mouvementé. Il avait été... catastrophique. Elle en gardait en souvenir une brume de chaos sanglant, violent et totalement incontrôlé. Et elle se demanda un bref instant comment elle avait réussi à s'en sortir.

ça n'avait pas été le cas de tout le monde, quoiqu'il en soit... mais... non, ne pense pas à ça, Kal', ne pense pas à ça... ça ne sert à rien... Le grand vide qu'elle ressentait ne pourrait jamais être comblé, mais elle était habituée à ces gouffres au creux d'elle-même... C'était eux qui faisait sa vie.

Elle prenait conscience qu'elle était en train de régresser, de redevenir cette être sauvage, incontrôlable, avide de solitude et de violence...

Solitude... Elle en avait eu tellement besoin. Elle ne voulait plus de ces regards compatissants, inquiets, désespérément gentils, posés sur elle. Elle ne voulait plus voir personne, plus que le ciel... et les étoiles. Oui, voilà, les étoiles au moins ne la regardaient-elle qu'avec indifférence et cela faisait curieusement du bien.

À peine le bateau avait-il accosté dans la crique qu'elle était partie en assurant ses compagnons de son retour le lendemain matin.


" Non, non, c'est bon j'ai juste envie d'être un peu seule... " avait-elle dit en s'efforçant de sourire.

Elle s'était rappelée les multiples avantages de la solitude : lorsqu'on est seul, il n'y avait pas d'hypocrisie. Pas besoin de faire attention aux autres... parce qu'il n'y a personne, en dehors des ennemis et eux, ils n'avaient aucune importance.

Elle songeait à tout cela et se surprenait à retrouver les échos de celle qu'elle était encore il n'y avait pas si longtemps. Sans en être vraiment heureuse, mais sans s'en effrayer...

La nuit n'avait cependant pas été si paisible qu'elle l'aurait cru de prime abord. Elle s'était enfoncée sans crainte dans la forêt, s'était installé sur une branche d'un arbre croisé sur sa route et avait assisté à la tombée de la nuit. L'obscurité l'apaisait et nettoyait sa rage et son chagrin plus sûrement que ne l'aurait fait des mots.

La pleine Lune s'était rapidement levée, effaçant quelque peu les étoiles et nimbant le monde d'une lueur argentée irréaliste. Mais Kaleya n'avait pas eu le temps d'en profiter : un hurlement sauvage s'était élevé entre les arbres, si proche d'elle qu'elle avait sursauté. Elle avait jugé plus prudent de s'éloigner, et vite. Il aurait même été préférable qu'elle regagne le bateau mais elle tenait à sa nuit solitaire, quelque soit le danger.

Et la nuit avait été longue. La créature l'avait traquée, suivant sa trace avec une efficacité redoutable. Plus d'une fois, elle avait aperçu son ombre massive et, si elle détestait l'idée d'être une proie, elle avait compris que se battre n'était pas du tout la bonne solution. Aussi avait-elle fui. Toute la nuit. Seules ses capacités hors du commun lui évitèrent de se confronter au monstre, elle en était consciente, mais même elles commençaient à se faire insuffisantes à présent que l'aube se levait : elle était épuisée.

Ses pensées se figèrent soudainement et elle s'immobilisa, l'oreille aux aguets. Un bruit d'éclaboussure... Lentement, prête à tirer ses lames si nécessaire, elle s'approcha... pas à pas, jusqu'à ce que son regard lui offre la vision surprenante d'un jeune homme. Entièrement nu, plongé dans le courant de la rivière... endormi.

Elle se détendit légèrement, fronça les sourcils. Elle s'avança encore un peu et se planta face à l'inconnu. Elle ignorait ce qu'elle voulait vraiment : qu'il se réveille, la voie ? Ou bien finalement n'attendait-elle qu'un prétexte pour l'abandonner à son sommeil ?

Ce fut l'idée du monstre qui l'avait poursuivie qui la retint. Ainsi vulnérable, le jeune homme n'avait strictement aucune chance de lui échapper. Cette constatation éveilla une foule de questions dans son esprit : qui était-il ? Et que faisait-il là ?

Finalement, elle s'assit, le regard toujours braqué sur lui avec une telle intensité qu'il ne manquerait pas de se réveiller... Ce qu'elle lui dirait... ? Elle l'ignorait, mais ne ressentait aucune inquiétude.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Le réveil du Grand Méchant Loup... [ Kaleya ]   Dim 29 Aoû 2010, 22:03

Avez-vous déjà eut cette impression? Celle quand quelqu'un vous regardes avec une forte intensité, l'impression que ce regard vous brûles et tente de vous percez à jour... Je déteste cette sensation, et encore plus que l'on m'observe. Et bien c'est cette impression qui me pousse à sortir de mon sommeil réparateur, je ne sais pas exactement combien de temps j'ai dormi mais je me sens déjà mieux surement grâce à mes capacités de lycan.
Quand j'ouvre les yeux je suis encore dans le vague, je mets encore un certains temps à retrouver mes repères, la première chose qui attire mon attention et de nouveau l'odeur du sang. Je cherche immédiatement la personne à qui appartient cette odeur et rapidement je la repère.

En face de moi se trouve assis dans l'herbe une jeune fille, à première vu je dirai qu'elle doit avoir mon âge. Brune les cheveux lui tombant dans le dos et sur le visage, des yeux couleurs émeraudes dans lesquels on se perdrait. Sur son visage, aux traits fins, se promènent des tatouages qui attirent ma curiosité. Son corps est fin et élancé comme celui d'un félin. Pour conclure, je peux me permettre de dire qu'elle est attirante. Quant à moi? C'est à ce moment là que je réalise dans quelle situation je suis, nu en train de me baigner dans une rivière avec une jeune femme en train de me décortiquer du regard. Ma réaction est immédiate, je sors de l'eau le plus rapidement et attrape ce qui me reste de mon pantalon et l'enfile rapidement. Sur ce coup je me paye la honte...

-Je peux savoir ce que vous faites là à me regarder dormir durant mon bain Mademoiselle?


En y réfléchissant je commence à sourire de cette situation, puis je repense au sang de mon observatrice, même voyeuse je pourrai dire, après avoir remarqué sa beauté c'est maintenant la fatigue que je lis sur son visage. Son corps était parsemé de blessures plus ou moins graves. Comment avait-elle pu avoir ça? Une réponse me vient en tête rapidement mais je préfère de suite l'écarter et ne pas y penser...

-Désolé, mais vous êtes sur que ça va? Vous allez l'air exténuer et vos blessures son multiple, puis-je vous demandez ce qui c'est passer?
Revenir en haut Aller en bas
~¤ Chaton ¤~

avatar

~¤ Chaton ¤~

Nombre de messages : 2814

MessageSujet: Re: Le réveil du Grand Méchant Loup... [ Kaleya ]   Lun 30 Aoû 2010, 14:58

Le jeune ouvrit soudainement les yeux et croisa le regard de la jeune femme qui se permit un léger sourire. Elle voyait soudainement la scène telle que devait la voir l'inconnu et cela avait quelque chose de comique. Il s'exclama soudain :

" Je peux savoir ce que vous faites là à me regarder dormir durant mon bain Mademoiselle ? "

Elle songea un instant à lui dire qu'elle le surveillait, ce qui était vrai d'une certaine manière, avant de se dire que cela l'effrayerait plus qu'autre chose. Elle opta donc pour une réponse plus évasive assortie d'un sourire qui se voulait aimable.

" Je passais... par hasard. Et je me suis demandée ce que vous faisiez là... ça fait longtemps que vous êtes ici ? Qu'est-ce que vous faîtes là ? "

Elle n'avait pas envie d'en dire plus, mais devait admettre que le jeune homme l'intriguait réellement aussi était-elle prête à s'ouvrir quelque peu, ne serait-ce que pour en apprendre plus. Une sourde vigilance brûlait cependant en elle et elle était loin de lui faire confiance.

" Désolé, mais vous êtes sur que ça va ? Vous allez l'air exténuée et vos blessures sont multiples, puis-je vous demandez ce qui s'est passé ?
- Je ne sais pas vraiment. Je crois qu'il y a un animal sauvage... enfin, un monstre, plutôt, dans la forêt. Il s'est mis en tête de me manger, cette nuit. "

Elle eut un rire léger qui semblait peu approprié à ce qu'elle racontait. Les multiples griffures qui la couvrait n'étaient que peu profondes, provenant des quelques branchages qui s'étaient mis en travers de son chemin lors de la poursuite. Elle y avait à peine fait attention tant elle était habituée à des blessures bien plus grave mais son apparence devait être quelque peu étrange.

" Est-ce que vous l'avez vu ? " s'enquit-elle, le regard focalisé sur lui comme si elle cherchait à lire en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Le réveil du Grand Méchant Loup... [ Kaleya ]   Lun 30 Aoû 2010, 16:21

Elle se tenait toujours sur l'autre rive de la rivière à me regarder sans bouger, j'en avais fait de même après mettre sécher. Elle restait calme et ne me laisser pas lire grand-chose sur son visage dont je ne décrochais pas mon regard d'ambre. Ah sa y est! Quelque chose de nouveau se dessiner sur son visage, un sourire un peux timide suivit d'une rapide et brumeuse réponse de sa part. Un truc du genre "Je passais comme ça, et je me suis dit que j'allais vous observez pendant votre bain...". Sur ce coup soit c'était la vérité et j'allais commencer par la prendre pour une curieuse ou une voyeuse... Par rassurant cette option. Ou sinon elle me mentait, pas mieux non plus comme option.

-Moi? Je me suis réveillé ici ce matin, avec très peux de souvenirs de ma nuit dont le seul souvenir est un goût de sang dans ma bouche et des blessures ponctuer d'une forte fatigue, et ne sachant pas quoi faire j'ai décider de prendre un bain dans cette rivière pour me laver et me reposer. Enfin cela jusqu'à ce que vous veniez m'interrompre dans mon sommeil à me fixer durant mon bain!

A
mon tour je lui lance un sourire, je ne lui révélais pas ce qui s'était véritablement passer cette nuit car malgré que les lycans soit connus dans le monde on remarque souvent beaucoup d'appréhension sur eux... Attendant qu'elle réponde à ma deuxième question je passe une main dans ma touffe de cheveux en bataille et plonge de nouveau mon regard dans le sien en lui souriant.

"- Je ne sais pas vraiment. Je crois qu'il y a un animal
sauvage... enfin, un monstre, plutôt, dans la forêt. Il s'est mis en
tête de me manger, cette nuit. "


Sa réponse me glace le sang. Soudain une migraine prends de façon violente, je me jette le visage dans les mains et ferment les yeux. Du fond de mon être j'entends un grognement et l'on me lance des images à la face pour que je ne puisse détourner les yeux.
Je vois à travers ses yeux mais je ne peux rien faire, il court après quelque chose, la proie de ce soir, il bouillonne de colère il ne supporte pas de ne pas réussir à l'attraper. La bête passe la nuit à traquer son gibier sans y arriver jusqu'à se rabattre sur d'autres gibiers de la forêt plus frêle...

Je reviens à la réalité d'un coup sec, le visage dégoulinant de sueur. J'hésite et porte finalement de nouveau mon regard sur la jeune femme. C'est moi qui l'ai traqué cette nuit? Non ce n'est pas moi mais la bête. Je m'approche de l'eau et m'asperge le visage.

-Excusez-moi... Désolé mais je n'ai rien vu de tel, au faite puis-je vous demandez votre nom?

Revenir en haut Aller en bas
~¤ Chaton ¤~

avatar

~¤ Chaton ¤~

Nombre de messages : 2814

MessageSujet: Re: Le réveil du Grand Méchant Loup... [ Kaleya ]   Mar 31 Aoû 2010, 14:42

" Moi ? Je me suis réveillé ici ce matin, avec très peu de souvenirs de ma nuit dont le seul souvenir est un goût de sang dans ma bouche et des blessures ponctuer d'une forte fatigue, et ne sachant pas quoi faire j'ai décider de prendre un bain dans cette rivière pour me laver et me reposer. Enfin cela jusqu'à ce que vous veniez m'interrompre dans mon sommeil à me fixer durant mon bain! "

La jeune femme esquissa un sourire devant le sourd reproche que recelait ses paroles, un sourire absolument dépourvu du moindre remords. Mais son attention avait été accrochée par les mots du jeune homme et si elle n'en laissait rien paraître, sa méfiance s'était encore un peu plus aiguisée.

Une série de détails vinrent frapper ses pensées, se liant entre eux pour tisser une vérité des plus inquiétantes. La pleine lune... Ce jeune homme qui ne se souvenait de rien de sa nuit... Le monstre qui l'avait poursuivie... Les vêtements déchirés de l'inconnu...

Loup garou... ?

Son regard se fit plus sombre à mesure qu'elle y réfléchissait. Elle n'avait jamais rencontré de loup-garou mais en avait déjà entendu parler, bien des fois. Ce qu'elle en savait signifiait que si le jeune homme en était un, il ne représentait pas une menace, et que si c'était bien lui qui l'avait attaqué, il ne l'avait pas fait exprès. Cependant, elle se méfiait de sa réaction s'il voyait qu'elle se posait trop de questions...

Lorsqu'elle expliqua qu'un monstre l'avait poursuivie, la réaction du jeune inconnu confirma le pressentiment de la jeune neko : il enfouit soudain son visage entre ses mains, comme saisi de migraines.

Finalement, d'une voix basse, il murmura :

" Excusez-moi... Désolé mais je n'ai rien vu de tel, au faite puis-je vous demandez votre nom ?
- Kaleya.


Avec un léger sourire, elle ajouta.

" Kaleya Lhil. "

Etait-il possible qu'une personne de Rosyel connaisse son nom ? Cela l'aurait étonné mais pourquoi pas...

" Et vous ? "

Soudain, une pensée frappa la jeune femme et elle se figea. Sa main se porta machinalement à son bras ou s'étirait une longue coupure. Une fois, une seule fois durant la poursuite, elle avait été si proche de la créature que ses crocs l'avaient atteintes. Elle n'y avait pas prêté attention... jusqu'à maintenant. Car s'il 'était bien un loup garou... non ce n'était pas possible...

Pourtant, une certitude se dessinait lentement dans son esprit et ce fut la voix soudainement glacée qu'elle jeta, sans plus de tact :

" Croyez-vous qu'une neko puisse devenir un loup-garou... ? "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le réveil du Grand Méchant Loup... [ Kaleya ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le réveil du Grand Méchant Loup... [ Kaleya ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Qui craint le grand méchant loup ?
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête
» Qui a peur du grand méchant loup, méchant loup, grand loup noir ~ (Alex Inuka)
» Le petit méchant loup...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aïklando :: Île de Rosyel :: Rosyel :: Forêt de Yelli-