AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
"Homme libre, toujours tu chériras la mer !"
"La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent."
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit."
"Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter."
"Le voyage est une suite de disparitions irréparables."
"Nous sommes de l'étoffe dont sont faits les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil."
"Dieu nous rêve. S'il s'éveille, nous disparaissons à jamais."
"Nous trouverons un chemin... ou nous en créerons un."
"Le rêve de l'homme est semblable aux illusions de la mer."
"Il n’est pas de vent favorable, pour celui qui ne sait pas où il va…"
"Il y a trois sortes d'hommes : les Vivants, les Morts, et ceux qui vont sur la Mer."

Partagez | 
 

 Rencontre canine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
~¤Chimère¤~

avatar

~¤Chimère¤~

Nombre de messages : 1074
Localisation : Quelque part, entre Ciel et Terre
Métier/Fonction : chercheur d'Or / Conteuse / MJ du jeu Assassin ^^^

MessageSujet: Rencontre canine   Mar 27 Avr 2010, 23:33

Tandis que je marchais, l'alcool glissant doucement de mon esprit pour laisser place à la peine et le sentiment d'être perdue, par les révélations de ma première soeur de vie que je rencontrais enfin, j’écoutais les divers bruits qui m’entouraient. Des marins bourrés qui se hurlaient dessus, des mats de navires qui grinçaient, une ou deux bouteilles brisées sur le sol, des chiens errants qui grattaient le sol ou fouinaient dans les poubelles… que de bonnes choses !
Mat’ non plus n’avait pas l’envie de rire, ni même de se battre. Ni lui ni moi ne savions exactement ce que nous allions faire ; aller au port, comme Balsa, et tenter de partir ? Ou bien trouver quelqu’un qui nous désunisse, lui et moi, pour que chacun parte de son côté ? J’avais peur. Pour prendre une décision pareille, il fallait en mesurer la portée, et ça allait loin. Dans un sens, je ne voulais pas que nous restions plus longtemps ensemble, mais d’un autre côté, qu’allais-je faire sans lui ? Depuis ma jeunesse, je le savais avec moi. Et qu’adviendrait-il si par malheur il disparaissait à jamais ? C’était un peu comme mon jumeau. Et pourtant, il y avait des moments où je le haïssais comme jamais je n’ai haï quelqu’un. C’était à cause de lui que j’avais…
Des larmes me montèrent aux yeux. Avoir fait cette erreur terrifiante, avoir commis cet acte, moi qui m’étais juré de ne jamais faire une telle chose ! J’en vins à me haïr moi-même. Mataro ne les savourait même pas, ces larmes. Recroquevillé sur lui-même, il semblait perdu dans des pensées presque aussi sombres que les miennes.

Je marchais d’un pas lourd et peu alerte, et heurtai soudain quelqu’un. Mon esprit se réveilla alors, et sous le choc, mes ailes s’ouvrirent à moitié, et Mataro bondit d’un coup au fond de ma tête, dans ce qui lui sert de bureau. Toutes griffes dehors, il attendit que l’étranger se retourne pour demander pardon, mais je ne sentais pas vraiment d’envie et de rage de combattre. Alors, comme si de rien n’était, je baissai le regard et murmurai une brève parole :


_ Pardon. Je ne vous avais pas vu.

_________________
/ /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirik-tristoeil.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rencontre canine   Mer 28 Avr 2010, 14:29

Aymas et Alisia étaient au port, ils s'étaient mis à la recherche de Balsa, dans l'espoir de la retrouver au plus vite. La fée s'était envolée, survolant les coins les plus durs à atteindre à cause de la densité de la foule de marin en changement permanent dans le port, que ce soit les ruelles environnantes ou les quais eux-mêmes. Elles faisait donc quelques allé-retour entre le ciel et Aymas. Elle venait vérifier si lui n'avait pas vu Balsa puisqu'il ne pouvait la rejoindre lui dire et si elle la voyait elle viendrait de suite le lui dire.

Le nékothrope marchait donc dans le port, passant de simple ruelle sombre aux ruelles bondée de marin qui allaient et venaient dans les bars et tavernes bordants ces rues. La plupart étaient complètement saoul et certain vomissaient au milieu des rues tandis que d'autres s'effondraient tout simplement dans la rue. Pour les autres, ceux qui étaient encore sobre ou en partit, ils avaient tendances à transporter toutes sortes de marchandises. Il y avait même quelques charrettes et chariots qui tentaient de se faufiler entre les différents flots de marins débarquant et embarquant ! Enfin, il y avait quelque personnes qui avaient l'air de chercher... sans doute cherchaient-il un contact ou une connaissance comme nos deux compagnons, ou bien cherchaient-ils un capitaine pour embarquer...

Finalement le nékothrope, regardant sur sa droite, heurta une personne sans que qui que ce soit n'en tombe, étonné il ne réagit pas de suite mais se retourna tout de même pour entendre la personne, sûrement autant perdue dans ses pensées que lui s'excuser :

"- Pardon. Je ne vous avais pas vu."

Aymas s'étonna de l'apparence de son... interlocutrice semblait-il. une humaine au traits de renard dirait-on, dont le pelage continuait sur une grande partie de son corps. Des yeux verts semblant cacher quelque chose et de grandes cornes héritée des chèvres apparemment et avait du par réflexe suite à leur bousculade déployer ses ailes, assez impressionnantes. La curiosité du nékothrope se réveilla et une lueur apparut dans ses yeux. Il se mit alors face à la créature et lui sourit avant de lui répondre :

"- Veuillez m'excuser, c'est ma faute je ne regardait pas ou j'allais ! J'espère que vous allez bien. Mais heu... Pardonnez également ma curiosité... mais seriez-vous une chimère ?"

Aymas s'attendait à une réaction intéressante à sa question et attendit donc de voir ceci, tout en attendant la réponse à la question. Les gens s'étaient aperçut de la présence de cette étrange personne avec ses ailes pas totalement déployée. Mais avec tout ce qu'il y a d'étrange en ce monde, chacun repris son travail mais étrangement, personne n'approcha des deux interlocuteurs à moins d'un peu plus d'un mètre. Ce qui leur laissa de la place pour parler face à face !
Revenir en haut Aller en bas
~¤Chimère¤~

avatar

~¤Chimère¤~

Nombre de messages : 1074
Localisation : Quelque part, entre Ciel et Terre
Métier/Fonction : chercheur d'Or / Conteuse / MJ du jeu Assassin ^^^

MessageSujet: Re: Rencontre canine   Ven 30 Avr 2010, 00:25

Alors que j’étais certaine que l’étranger ne s’arrêterait pas plus longtemps et ne me répondrait même pas, je fus très surprise qu’il me parle comme il me parla. Sa curiosité trop forte me frappa lorsqu’il me parla :

_ Veuillez m'excuser, c'est ma faute je ne regardait pas ou j'allais ! J'espère que vous allez bien. Mais heu... Pardonnez également ma curiosité... mais seriez-vous une chimère ?
*Non, ch’uis une quille de bowling !*
Murmura Mataro, mais heureusement ses paroles restèrent noyées dans ma gorge, tandis que je cherchais mes mots.

Quelques secondes de silence passèrent, pendant lesquelles je regardai cet être qui venait de m’adresser la parole. Quelle imbécile de lui avoir demandé pardon de l’avoir bousculé, j’aurais du passer mon chemin comme si de rien n’était. Il ne manquait plus que lui. Quelqu’un qui me rabaissait encore quant à mon statut déjà mauvais de double hybride. Je n’avais pas besoin d’une parole quelconque, mon besoin de solitude me poussait à répondre ce que Mataro avait dit dans ma tête ou à le frapper et m’envoler le plus loin possible.
Ce n’était pas le moment. Mataro était tout à fait d’accord avec ces deux réflexions, mais réfléchissant, je me souvins ce que m’avait appris… il lui ressemblait un peu, à cet homme devant moi… non, en fait il ne lui ressemblait que par la taille qu’il faisait. Cet homme avait des cheveux gris qui renvoyaient avec une certaine douceur les rayons de l’astre nocturne, ainsi que ses yeux. Ses oreilles étaient étranges.
Je compris, en l’observant, que cet être n’avait pas à supporter ma colère passagère, il n’avait rien fait en définitive.

*Décidément* dit Mataro *On tombe que sur des chimères ce soir !*
Cet être ne m’inspirait aucune confiance, et c’est pourquoi, contrairement à mon comportement envers Balsa, je restais méfiante et en retrait.

_ J’en suis une en effet. Et je peux voir que vous aussi. Que faites-vous dans ce port ?

Comme personne ne semblait vouloir nous approcher, je pouvais me tenir normalement et laisser Mataro prendre ma place et dégainer le couteau que je portais contre ma côte s’il le fallait.

_________________
/ /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirik-tristoeil.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rencontre canine   Ven 30 Avr 2010, 02:14

Un silence, la créature dont il était sur qu'elle soit une chimère prit le temps de répondre, Aymas ne savait que penser, elle était très éloigner des humains d'apparence et avait du mal à déceler certaine choses en elle mais il avait encore l'impression d'un conflit interne. Elle gardait encore ce silence, peut être aurait-il du éviter de parler de chimère, il y en a que ça froisse... Il croisa finalement les bras se plantant bien devant elle, les jambes tout de même légèrement arquée mais de façon à ce que ça ne se voit pas. Ainsi il avait toujours moyen de mettre à profit ses capacités félines pour bondir hors de portée.Puis elle s'exprima, méfiante.. apparemment pas si rassurée de la la confiance en lui-même du nékothrope. enfin d'après lui.

"- J’en suis une en effet. Et je peux voir que vous aussi. Que faites-vous dans ce port ?

- He bien oui, en effet je suis aussi une chimère à la base... Mais bon les nékothropes sont devenus une races à part entière... Et puisque vous me posez la question, je suis au port car je compte partir... voyager... voir le monde ! Mais en réalité, et vous pourriez m'aider, je suis à la recherche d'une amie avec qui l'on s'est donné rendez-vous. C'est également une chimère... Une grande femme, une queue qui a tout d'un serpent et... et puis des... des marques à la base de son visage... la connaissant, elle se balade avec sa lance ! Venant de plus loin par la sans doute l'avez-vous vue ?"


Le nékothrope s'était totalement détendu et remarquait encore une fois... trop tard... qu'il s'était encore emporté dans son élan à parler et parler... Sa lui prenait d'un coup comme lorsqu'il avait rencontré Balsa la première fois... Vraiment, semblait-il, les chimères réveillait une bonne part de curiosité en lui et il semblait également extrêmement à l'aise avec celles-ci !

Tout autour, l'activité avait petit à petit repris son cours, chacun retournant vaquer à ses occupations et ses marchandises. Plus personnes ne les remarquaient et les gens bourrés déambulaient encore, un chien errant était négligemment passé entre eux, reniflant Aymas au passage, qui devait dégager certaines odeur félines bien qu'il n'ai pas tant de choses apparentes d'un chat. Outre ses crocs et ses oreilles. Il n'avait même pas de queue. Toujours est-il que la ruelle était soudain redevenus plus bruyante.
Revenir en haut Aller en bas
~¤Chimère¤~

avatar

~¤Chimère¤~

Nombre de messages : 1074
Localisation : Quelque part, entre Ciel et Terre
Métier/Fonction : chercheur d'Or / Conteuse / MJ du jeu Assassin ^^^

MessageSujet: Re: Rencontre canine   Mer 05 Mai 2010, 21:44

_ He bien oui, en effet je suis aussi une chimère à la base... Mais bon les nékothropes sont devenus une races à part entière... Et puisque vous me posez la question, je suis au port car je compte partir... voyager... voir le monde ! Mais en réalité, et vous pourriez m'aider, je suis à la recherche d'une amie avec qui l'on s'est donné rendez-vous. C'est également une chimère... Une grande femme, une queue qui a tout d'un serpent et... et puis des... des marques à la base de son visage... la connaissant, elle se balade avec sa lance ! Venant de plus loin par la sans doute l'avez-vous vue ?

Je ne pus répondre :

_ Ah super ! Un rendez-vous agréable et annuel des gentils petits cobayes ? Demanda Mataro d'un air amer. Cette phrase m'était sortie toute seule de la bouche, avec sa voix, et prise d'une soudaine panique, je mis mes deux mains devant ma bouche pour qu'aucune autre remarque de sa part ne soit entendue.

Mes oreilles tombèrent vers l'arrière tandis que mes ailes s'ouvraient tout doucement ; s'il m'attaquait à cause de cette remarque, je pouvais toujours m'envoler pour fuir le combat.

Je ne faisais pas attention à ce qui se passait alentours, j'étais trop occupée à faire face à cet individu qui me parlait alors que ni Mat' ni moi n'avions souhaité avoir un nouvel ami. Mais je ne pouvais pour le moment faire autrement, et l'alcool ayant disparu de notre corps, je savais que Mataro se tenait prêt pour se battre s'il le fallait... enfin, s'il le voulait surtout ! Alors je réfléchis à ce que m'avait dit celui qui se disait nékothrope. Une nouvelle race ? Un type de chimère à part entière ? Ce qui devait signifier qu'il y en avait beaucoup... et il avait rendez-vous avec un être comme moi. Comme lui. Les traits, la queue animale, la lance... tout lui correspondait.


*Tu vas vraiment lui dire où se trouve Balsa ? A ce gentil petit cobaye ?*
*Je ne sais pas... *
*Ne me dis pas que...*
*J'en sais rien ! Après tout, il ne m'a rien fait de mal pour l'instant. *

Mataro semblait vraiment tenir à Balsa et il ne voulait pas qu'on lui fasse du mal... C'était la première fois que je le sentais avoir un élan protecteur envers autre que moi. Alors pour l'instant, je ne savais trop que faire, je regarda alentour. Personne ne faisait attention à notre discussion, comme si nous n'existions pas, l'homme-chat et moi.
Je haussai les épaules et demandai toujours sur mon ton distant et méfiant :


_ Pourquoi voudriez-vous que je connaisse une telle personne ? Pourquoi avez-vous rendez-vous ? De toute façon, je crois que la grande majorité des gens ici qui ne sont pas marins dorment.

En effet, je venais de quitter la chimère féline quelques temps auparavant, elle allait se coucher. Alors j'attendis la réponse de l'étranger.

_________________
/ /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirik-tristoeil.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rencontre canine   Dim 09 Mai 2010, 23:28

"- Ah super ! Un rendez-vous agréable et annuel des gentils petits cobayes ?"

La voix étrange et différente qui sortit de la bouche de la chimère sans que ses lèvres ne bougent surpris Aymas par son amertume et ce ton masculin ! D'ailleurs la chimère se retint de continuer, apparemment elle-même à la fois surprise et paniquée, posant ses mains sur sa bouche. Alors qu'Aymas ne savait encore que répondre, la chimère se mit en position de garde, les oreilles en arrière tel un chat prêt à bondir, les ailes placées de façon à parer à toutes éventualités. Elle le fixait... Aymas réfléchit et compris qu'une chimère voudrait protéger une autre chimère mais sa réaction excessive prouvait qu'elle la connaissais même si ce qu'elle disait était pour le démentir !

"- Pourquoi voudriez-vous que je connaisse une telle personne ? Pourquoi avez-vous rendez-vous ? De toute façon, je crois que la grande majorité des gens ici qui ne sont pas marins dorment.

- Je disais juste qu'à tout hasard vous auriez put la croiser car elle ne passe pas inaperçue. Ensuite c'est une amie à moi et nous devons prendre le bateau ensemble ! Enfin, Peut importe qu'elle dorme, je ne suis pas la pour la réveillé mais la retrouver. J'ajouterais que si vous prétendez ne pas connaitre une tel personne, votre réaction est, je trouve, beaucoup trop excessive !"


Il resta planté la, sans bouger et en la fixant dans les yeux. Il n'avait ni l'intention de l'attaquer ni l'intention de partir maintenant qu'il était sur qu'elle la connaissait. Mais il tenta de se détendre et d'être prêt à bondir hors de porté dans le cas ou elle choisirais de l'agresser !
Revenir en haut Aller en bas
~¤Chimère¤~

avatar

~¤Chimère¤~

Nombre de messages : 1074
Localisation : Quelque part, entre Ciel et Terre
Métier/Fonction : chercheur d'Or / Conteuse / MJ du jeu Assassin ^^^

MessageSujet: Re: Rencontre canine   Jeu 13 Mai 2010, 16:51

_ Je disais juste qu'à tout hasard vous auriez put la croiser car elle ne passe pas inaperçue. Ensuite c'est une amie à moi et nous devons prendre le bateau ensemble ! Enfin, Peut importe qu'elle dorme, je ne suis pas la pour la réveillé mais la retrouver. J'ajouterais que si vous prétendez ne pas connaitre une tel personne, votre réaction est, je trouve, beaucoup trop excessive !

Ma réaction ? Trop excessive ? Il fallait trouver une réponse, et vite !
*Pour qui il se prend celui-là ? * grogna Mataro *Non, mais sans blague ! Il veut se battre ou...*
*La ferme Mat'. S'il dit qu'il la connaît, même si nous ne savons pas ce qu'il peut lui vouloir, nous n'avons qu'à l'accompagner. *
*L'accompagner hein ?*
Mataro parut réfléchir un instant, instant pendant lequel je savais qu'il serait difficile de faire autre chose que regarder celui qui me faisait face et semblait agile et rusé comme le chat qu'il était à moitié. Je savais que le moindre moment de faiblesse pourrait donner à Mataro la force de sortir et de faire exactement ce que je n'avais pas envie de faire, c'est à dire se battre !
En ce moment, il était calme, mais il pouvait exploser n'importe quand, notamment dans ces instants où il semblait prendre du temps pour réfléchir à quelque chose alors qu'il ne faisait qu'attendre le moment propice pour apparaître à ma place et déchainer sa violence et sa fureur envers le monde. Je le préférais avant, lorsque ses sorties volontaires se faisaient sentir et que je pouvais les refouler. A présent, il fallait que je sois attentive le plus souvent possible. Ce n'était pas chose facile.

*Tu as raison, nous devons l'accompagner. S'il lui veut du mal, je n'aurai qu'à sortir et mettre fin à son manège. *
*Ce n'est pas dit qu'il ait de mauvaises intentions. *
En effet, tout en attendant que Mataro me donne sa réponse, j'avais toisé l'homme-chat, qui m'avait paru un peu trop décontracté à mon goût. d'autant que son regard peu animé de flammes paraissait ainsi ne rien vouloir à notre amie. Mais il fallait toujours se méfier d'un chat. Ce sont des êtres malins et manipulateurs. Restant alors sur mes gardes, je dis enfin :

_ Je vais vous guider jusqu'à l'auberge où elle dort, mais ne faites rien qui pourrait nuire à votre santé.
*Un cobaye ! * marmonna Mataro dans ma tête.
*La ferme !*

Je me tournai à moitié et lui fis de la tête signe de me suivre, j'attendis qu'il se poste à mes côtés pour commencer ma marche ; l'avoir derrière moi serait trop dangereux, et je ne voulais pas que Mataro se manifeste une fois de plus ce soir. J'estimais que l'avoir présenté à Balsa alors que nous venions à peine de faire connaissance était déjà une erreur.

*Comment ça une erreur ? Tu estimes que c'est une erreur de me montrer à la première personne en qui j'ai confiance ?*
*Tu n'as pas confiance en moi ?*
*Je suis condamné à vivre avec toi, je suis obligé de te faire confiance...*
voilà qui réglait la question, je savais à présent exactement ce que je voulais. Après la discussion que nous avions eue avec Balsa, Mat' et moi nous étions rendus compte que nous étions anormaux ; il ne peut y avoir deux esprit en un corps, et je pense que de son côté, mon double s'était posé la même question que moi : voulait-il avoir son corps propre ou préférait-il continuer de vivre là dedans, dans un corps qu'il partageait avec quelqu'un d'autre, avec ses défauts et ses qualités, son comportement...
J'avais appris à vivre avec et pour ma part, le choix s'annonçait terrifiant ; apparemment pour lui, j'étais plus une tare. Ainsi, j'avais décidé : Trouver quelqu'un qui pourrait séparer nos deux âmes, Mataro pourrait aller où bon lui semblerait, et moi de même. Vexée et troublée davantage par ce que mon opposé venait de me dire, je pressai le pas, et retrouvai vite l'auberge. Mais quelque chose n'allait pas... Je regardai l'endroit, certaine que c'était celui que Balsa avait choisi avant que moi-même, je m'y engouffre... mais il manquait quelque chose... Mon instinct me disait qu'il manquait quelque chose qu'un de mes sens avait enregistré lors de notre première rencontre... Souviens-toi, Iburo !

*L'odeur. *
*Quoi ? *
*L'odeur ! Souviens-toi, tu l'as repérée à l'odeur ; elle n'avait pas la même odeur que tous ces matelots qui puent le poisson et l'alcool. *

Mais oui, l'odeur, c'était ça ! Au lieu de stagner alentours, elle commençait à s'effacer doucement, traînée par les effluves de la mer qui se fichaient bien de ce que je pouvais penser à ce moment là...
*Tu crois qu'il lui est arrivé quelque chose ? *
*Je ne sais pas... *
Observant avec stupeur l'endroit, je ne savais plus que dire, que faire...

_________________
/ /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirik-tristoeil.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rencontre canine   Mar 18 Mai 2010, 17:49

Pendant que son interlocutrice réfléchissait toujours semblant en train de mener un guerre intérieur, Aymas scruta le ciel de ses yeux de félins à la recherche de la petite fée censée virevolter à la recherche, également, de Balsa leur amie. Lorsqu'il la repéra, il remarqua qu'elle les observait déjà paraissant étonnée de sa discussion. Elle se rapprochait doucement mais préférant garder Alisia hors de tout conflits avec l'inconnue, il lui fit rapidement signe de ne pas les quitter des yeux depuis le ciel. La chimère se tenant en face de lui n'avait pas du remarquer grâce à la discrétion calculée d'Aymas qui avait levé la main lorsque celle-ci, le toisant de la tête au pied, regardait justement... ses pieds ! Mais il n'en était pas sur et prépara une réponse au cas où... Mais celle-ci fini par répondre avant de commencer à se retourner :

"- Je vais vous guider jusqu'à l'auberge où elle dort, mais ne faites rien qui pourrait nuire à votre santé.

- Vous la connaissez donc personnellement ?
- il commença à la suivre, ou plutôt il marchèrent cote à cote - Je vous suis très reconnaissant de m'accompagner !"

*Très méfiante... Décidément, Balsa la solitaire se fait beaucoup d'amis précieux sans le vouloir !*

Le nékothrope avait préféré ne pas répondre à la remarque quant à sa santé... Il y a longtemps qu'il n'avait plus peur. Il n'y a pas si longtemps il combattait une jeune folle et ses trois loups ! Mais Alisia n'aurait pas été contente si elle l'avait su et lui-même avait hâte de retrouver Balsa.
Il marchèrent tranquillement jusqu'à une petite auberge bien située. La marche avait parut nostalgique bien qu'Alisia ne fut point sur son épaule, mais il marchait près d'une chimère inconnue, comme il l'avait fait avec Balsa. Mais celle-ci était semble-t-il beaucoup moins bavarde ! C'est pourquoi il voulu entammer la conversation !

"- Au fait, je suis Aymas ! Enchanté !"

Mais la chimère ne l'écoutait pas, elle paraissait troublée, quelque chose n'allait pas. Si son visage avait possédé plus de traits humains, Aymas était persuadé qu'il aurait put y lire une certaine frayeur... ou quelque chose de moins fort... Il reprit alors la parole, se plaçant face a son interlocutrice désemparée :

"- Que se passe-t-il ? Il y a un problème ? Ce n'est pas le bon endroit ?"
Revenir en haut Aller en bas
~¤Chimère¤~

avatar

~¤Chimère¤~

Nombre de messages : 1074
Localisation : Quelque part, entre Ciel et Terre
Métier/Fonction : chercheur d'Or / Conteuse / MJ du jeu Assassin ^^^

MessageSujet: Re: Rencontre canine   Jeu 03 Juin 2010, 01:32

_ Que se passe-t-il ? Il y a un problème ? Ce n'est pas le bon endroit ?

Les paroles de l'homme-chat me réveillèrent comme une douche froide et le ton sur lequel je répondis fut distante, voire glaciale.

_ Non. Il y a autre chose.

Mataro et moi étions d'accord, Balsa n'était plus à l'auberge où nous l'avions laissée et tout nous forçait à croire qu'elle n'avait pas traîné dans les parages. Il fallait suivre cette odeur au plus tôt !
*Je ne pense pas qu'elle soit dans un lieu sur, à se faire dorer la pilule !*
dis-je intérieurement à Mataro.
*C'est sur que la nuit, elle aura du mal à se la faire dorer, la pilule... OK, j'ai rien dis !*
Me précipitant alors dans la ruelle, qui se vidait dangereusement de ses marins, ignorant si l'être que j'avais guidé jusqu'ici me suivait, je pourchassai l'odeur qui s'échappait de mon museau comme un fil de soie se déroberait sous les doigts de celui qui veut s'en emparer.
Je cours, reniflant cette odeur qui parvient jusqu'à un vieux bar miteux. L'odeur stagne un peu. Elle s'est arrêtée ici... Regard à gauche, à droite... personne en particulier. Plutôt que de suivre l'odeur, je rentre dans le bar. Un homme est en train d'essuyer des verres derrière le comptoir, tandis que deux autres regardent d'un air vitreux ma personne.


_ Excusez-moi, n'auriez-vous pas vu une jeune femme avec une lance ?
_ Bah euh... elle est restée ici à peu près deux ou trois bonnes heures, hein... J'me souviens plus si elle a bu ou pas... m'semble qu'elle avait commandé, on refuse les clients qui prennent rien ici. Et puis elle est partie, et après, y'a l'un des marchands connus de la région qui s'est fait tabasser. Juste derrière là... Ch'ais pas si c'est elle qu'a fait ça, mais j'pense bien que c'est cette affreuse bonne femme. V'zetes à sa recherche ?
_ Si on veut, oui. Je voudrais la coincer. Merci. Au revoir.
_ A bientôt mamzelle.

Sortant du bar, je cours jusque derrière le mur où on dit que l'homme s'est fait tuer... en effet, c'est pas beau à voir !
*Tu crois que c'est Bal qui a fait ça ?* Demande Mataro.
*Aucun doute, il n'y a pas de morsure. Les traces sont celles d'une lame courte. Une lance, forcément. *
*Alors c'est bien elle... cherchons-la ! Elle a sans doute des ennuis...*
Je me lance à nouveau sur la piste de Balsa, à travers la foule qui tantôt grossi, tantôt diminue. L'odeur se dissipe, mais elle est plus présente que lorsque je l'ai prise en chasse.
Me souvenant de mon interlocuteur, je me ressaisis et ralentis le pas, me tournant vers lui :


_ Au fait, quel est votre nom ? Je ne vous l'ai pas demandé. Je suis Iburo.

_________________
/ /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirik-tristoeil.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rencontre canine   Lun 21 Juin 2010, 16:37

"- Non il y a autre chose !"

Les paroles de la chimère déstabilisèrent le nékothrope... Que pouvait-il arriver, cela faisait longtemps qu'il croyait en les capacité de chacun et d'après l'air grave qu'arborait la chimère devant lui, ce ne devait pas être bon...
La chimère entra dans la taverne et discuta avec le tavernier, Aymas resta dans l'entrée au cas ou il y aurait un problème et afin qu'Alisia puisse le voir !
Pour évité les soupçons du barman, déjà avec un physique pas évident lorsque l'on est au milieu d'humains, la renarde lui fit croire qu'elle voulait la coincer. Mais il y avait eu un mort ! Ils allèrent donc,,, ou plutôt le jeune homme la suivit jusque dans une ruelle derrière la taverne...
Un cadavre, pas jolie a voir du tout ! Après qu'elle eut observé le cadavre, Aymas s'approche et d'après les nombreux mystère qu'il a résolu et sa mémoire, il conclu que c'est bien la lance de Balsa qui a été l'instrument de mort.
Très vite l'autre s'enfuit au milieu de la foule, Aymas s'élance et peine à la poursuivre, il regarde en l'air et Alisia est la qui la piste !
Finalement elle s'arrête et se reprenant lui demande :

"- Au fait, quel est votre nom ? Je ne vous l'ai pas demandé. Je suis Iburo.

- Enchanté, je suis Aymas, Aymas Ha'Sinss... J'ai compris ce qu'il se passe.. et si je devine bien, tu as maintenant perdue son odeur... C'est à cause des poissons, on est dans une rue directement adjacente aux quais... Mais d'après le chemin que l'on vient de parcourir, j'estime qu'elle doit être au Nord Est de notre position !"


Puis il réfléchit deux minutes et se retourna a nouveau vers Iburo :

"- Ah au fait... Elle c'est Alisia... et elle va nous aider !"

Il dit ces dernières paroles en désignant la fée du doigt un sourire aux lèvres !
Revenir en haut Aller en bas
~¤Chimère¤~

avatar

~¤Chimère¤~

Nombre de messages : 1074
Localisation : Quelque part, entre Ciel et Terre
Métier/Fonction : chercheur d'Or / Conteuse / MJ du jeu Assassin ^^^

MessageSujet: Re: Rencontre canine   Ven 23 Juil 2010, 01:49

Spoiler:
 

C'est peine perdue. Je ne parviens plus à la sentir. les effluves de poisson sont trop fortes... En demandant son nom à cet étranger qui m'a suivie jusqu'ici pour retrouver notre amie commune, je me rends compte que je perds doucement espoir de la retrouver.
J'espère juste qu'elle va bien. Mais heureusement, je demande à mon nouveau compagnon de route son nom, il m'annonce qu'il s'appelle Aymas. Puis il m'explique que les effluves des poissons cachent l'odeur de la jeune chimère que j'ai rencontrée peu de temps auparavant. Puis il continue :


_ Mais d'après le chemin que l'on vient de parcourir, j'estime qu'elle doit être au Nord Est de notre position !

Avant que je réponde qu'il n'avait pas à douter de mon odorat, il ajoute enfin, en montrant ce que je perçois pour l'instant comme une petite silhouette volant quelques mètres au dessus de nos têtes :

_ Ah au fait... Elle c'est Alisia... et elle va nous aider !

Eh bien, au moins, cet être ne me sera pas inutile ce soir ! Enfin, disons plutôt ce matin, car au vu de l'heure qu'il est, le soleil ne tardera pas à pointer le bout de ses rayons d'or.
Avec la fin de la nuit, je pense qu'il s'agira aussi de la fin de l'errance de Balsa...

*Une nouvelle ? Encore ?*
*Arrête de faire ton rabat-joie, elle peut nous aider puisqu'elle sait voler et qu'elle est discrète*
*On sait voler, aussi !*
*Et qu'elle est discrète !*

Faisant un petit signe à l'être minuscule qui plane plus haut, je demande :

_ Aymas, pourrais-tu demander à Alisia de prendre de l'altitude pour voir si Balsa ne serait pas dans les parages ? Je suppose que vous savez tous deux la façon dont elle se déplace, et à quoi elle ressemble. Si ton amie accepte de prendre de la hauteur, elle pourra observer une surface plus importante.

Après un temps d'arrêt, je continue :

_ Et d'après tes dires, elle se trouverait plus au nord de l'endroit où nous nous trouvons ? Demande-lui de surveiller plus particulièrement ce secteur.
Nous n'avons plus qu'à placer notre espoir en toi, Aymas... Balsa est notre signe !
*Tu es certaine de ce que tu fais...*
*On ne peut pas faire autrement !*

_________________
/ /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirik-tristoeil.forumactif.com/index.htm
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre canine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre canine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» la population canine diminue
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» L'horloger et le caducée
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aïklando :: Île de Lan Rei :: Lan Rei Est :: Port de Reilor-