AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
"Homme libre, toujours tu chériras la mer !"
"La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent."
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit."
"Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter."
"Le voyage est une suite de disparitions irréparables."
"Nous sommes de l'étoffe dont sont faits les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil."
"Dieu nous rêve. S'il s'éveille, nous disparaissons à jamais."
"Nous trouverons un chemin... ou nous en créerons un."
"Le rêve de l'homme est semblable aux illusions de la mer."
"Il n’est pas de vent favorable, pour celui qui ne sait pas où il va…"
"Il y a trois sortes d'hommes : les Vivants, les Morts, et ceux qui vont sur la Mer."

Partagez | 
 

 Rencontre dans un carnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
~¤Crocs Nocturnes¤~

avatar

~¤Crocs Nocturnes¤~

Nombre de messages : 1450
Localisation : Là où me portent le vent et les océans
Métier/Fonction : Pirate et vagabond

MessageSujet: Rencontre dans un carnage   Lun 04 Jan 2010, 21:38

La nuit allait bientôt tomber, recouvrant le paysage de son manteau noir. Bientôt la faim arriverai, bientôt je serai bien, dans mon vrai corps. Je m'étais arrêté dans un champ entouré de gibier pour ne pas aller en ville. Malheureusement je savais que cela ne calmerais pas ma faim. Le coucher de soleil était magnifique, je le regardais quand une envie de me gratté me pris, la démangeaison empira je ne pouvais plus m'empêcher de me déchirer la peau quand soudain, une douleur profonde me pris le visage, j'avais l'impression que l'on me l'étirait, un museau poussa à la place de mon nez et de ma bouche. Mes dent grandir ainsi que leurs racines qui s'enfonçaient dans ma mâchoire, ce qui faisait couler le sang. Mon corps, mes bras et mes jambes poussèrent aussi, ce qui m'arracha un cris qui ressemblait plutôt à un rugissement de loup. Mes ongles de doigt s'agrandir et devinrent plus aiguisés. Des poils recouvrir mon corps et mes yeux prirent une teinte rouge sang. Pour moi, plus qu'une chose importait, MANGER. Très vite, tous les animaux alentours disparurent mais cela ne suffit pas. Je m'élançai vers la ville la plus proche. Vraiment, j'adorais cette forme, l'odeur de la nature était superbe. Pour moi les odeurs étaient comme des couleurs et celle de la nature était d'un bleu électrique magnifique, celle du sang était d'un rouge sang alléchant. Les paysages s'enchainaient autour de moi, formant un brouillard. J'hurlais de joie, cet hurlement était en fait un chant d'amour adressé à la lune et à la nuit. Très vite j'arrivais à une petite ville. Je commençai le carnage. En premier je tuai une humaine à l'odeur particulièrement alléchante, puis je la dévora. Les autres personnes me regardait et lorsque j'attaqua une autre personne, il commencèrent à s'enfuir en hurlant. Quelques fou essayèrent de s'opposé à moi, le premier finit avec la tête arraché, elle reposait dans ma main lorsque je la dévora. Tous les autres finir pareille.
Je me dirigeai maintenant vers une taverne, quelque chose en sortis, j'allais attaque mais je changea d'avis, j'avais une mauvaise impression...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rencontre dans un carnage   Mer 13 Jan 2010, 19:11

Pour Luna, la journée n'avait vraiment pas bien commencé. Elle s'était retrouvé dans cette ville sans vraiment savoir comment. Au hasard des chemins sans doutes. De toute façon, elle n'avait nulle part où allez, aucune direction à suivre ou aucun endroit à rejoindre, alors peu l'importe où ses pieds la mènerait... du moment qu'elle s'en sortait sans trop de séquelles.

Toute la journée, elle avait erré sans but précis dans les ruelles. Le soir venu, Luna avait oublier sa situation, sa nature et l'endroit où elle se trouvait. Elle avait oublier la malédiction qu'elle subissait depuis que cette nuit là, un Lycan l'avait attaqué et abandonné avec cette marque qu'elle garderait à vie.
Elle était dans une taverne bondée lorsque sa transformation débuta. Après son long sommeil, elle en avait oublier ce processus journalier.
Elle se sentit grandir en son enveloppe corporel. Sa peau se déchira et laissa sortir un poil blanc.
Luna poussa un hurlement, plus pour alerter les gens présents que pour la douleur qu'elle éprouvait. Luna avait horreur de ça, avec le temps, elle avait finit par admettre sa seconde nature mais elle refusait au maximum le carnage qu'elle pouvait provoquer. La fin tiraillait le ventre de Luna, elle savait que si sa transformation se terminait dans ce pub, il n'y aurait que très peu de survivants pour raconter ce massacre à la bière.

Elle se précipita à l'extérieur du pub pleins a craquer et se retrouva au milieu de la rue quand sa transformation s'acheva.
Elle s'attendait a ressentir cette pulsion qui la ferait s'attaquer aux gens mais étrangement, elle n'en fit rien. Tout le monde fuyait déjà. Luna se tourna alors et vit un imposant Loup lui faire face.
A coter de lui, la petite louve blanche devait paraitre ridicule, mais Luna ne fit pas transparaitre son soudain doute en ses capacités. De ses yeux vert, elle fixa le Loup qui s'était aussi immobilisé en la voyant. Elle attendait de voir ce qu'il allait faire, l'attaquer... ou pire encore.
Revenir en haut Aller en bas
~¤Crocs Nocturnes¤~

avatar

~¤Crocs Nocturnes¤~

Nombre de messages : 1450
Localisation : Là où me portent le vent et les océans
Métier/Fonction : Pirate et vagabond

MessageSujet: Re: Rencontre dans un carnage   Mer 13 Jan 2010, 21:02

Ce qui étais sorti de la taverne était une louve blanche au yeux vert. Elle me fixait, se demandant ce que j'allait lui faire, si j'allais l'attaquer. Moi aussi je la fixai, la jaugeant, était-elle dangereuse pour moi ? Peut-être par orgueille, je décidai que non. Je poussai un grognement pour la rassurer, tous ce qui m'intéressai, c'était assouvir ma fin.

Je me dirigeai vers un corps humain et commençai à le dévorer lambeau de chair par lambeau de chair en fixant la louve. Qu'allait-elle faire, elle devait avoir faim, très faim, allait-elle m'attaquer, en tout cas elle continuai de me fixer, je n'aimais pas ça, elle mélangeait deux odeurs, comme moi, celle des loups et celle des hommes.

Je lui lançai un morceau de viande, lui faisant signe de le manger, elle le renifla, pensant que c'était un piège, lorsque des bruits de galops se firent entendre, les hommes arrivaient pour nous capturer, il fallait partir tout de suite, fais chier, abandonner toute cette nourriture, je prix un morceau de viande dans ma bouche et fis signe à la louve blanche de me suivre, et je m'élançai dans la direction opposé au bruit, sans regarder si la louve me suivais, après tout, elle était libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rencontre dans un carnage   Mer 13 Jan 2010, 21:20

Lorsque l'autre loup lui jeta ce bout de viande, Luna s'efforça de détourner le regard, de ne pas être tenter par de la chaire... humaine. Mais l'instinct était plus fort que tout et elle était affamé. Même avec les meilleures résolutions, elle ne put s'empecher de s'approcher du bout de viande... cependant elle restait méfiante. Jamais encore elle n'avait rencontré de Loup qu'elle ne connaissait pas au préalable...

Soudain, il y eut ce bruit... ce bruit qui effrayait toujours Luna. Se faire poursuivre par des hommes en colère était sa hantise.
Luna vit l'autre Loup lui faire signe de le suivre. Elle inspira un grand coup, attrapa le malheureux bout de viande et s'élança à sa suite.
Si Luna n'avait pas de grandes pattes permettant de faire de grand bonds, elle avait une endurance qui lui permit de suivre l'autre Loup sans se faire distencer. Elle se laissa guider, n'ayant aucune idée de l'endroit où il se rendait.

Luna restait méfiante mais elle se doutait bien que si ce Loup avait eu des intentions mauvaises, il l'aurait laissé sur place à la mercie des soldats.
Malgré leur grande vitesse, les sabots des chevaux lancés au galop continuaient de se faire entendre. Luna risqua un regard en arrière et eut un haut le cœur en voyant plusieurs soldats montés à cheval brandissant des torches enflammées afin de garder les deux Loups en vue.

Malgré cette peur d'être attrapé, courir à pleine vitesse était une sensation de liberté qui apportait une bonne dose d'adrénaline à la Louve. Plus elle allait vite, plus son sang chauffait, et cette sensation était des plus agréable qu'elle ai eu l'occasion de connaitre.
Luna n'avait aucune idée de l'endroit où ce Loup l'enmennait, masi tant que c'était loin de ces hommes, elle ne s'en plaindrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
~¤Crocs Nocturnes¤~

avatar

~¤Crocs Nocturnes¤~

Nombre de messages : 1450
Localisation : Là où me portent le vent et les océans
Métier/Fonction : Pirate et vagabond

MessageSujet: Re: Rencontre dans un carnage   Mer 13 Jan 2010, 21:59

Je déteste quand on me pourchasse, je ne peux pas apprécier la liberté, je déteste encore plus quand ce sont des hommes. Une grande envie de les tuer montait en moi mais il y avait cette louve qui me suivait, je ne pouvais pas m'arrêter.

Je courais à pleine vitesse pour essayé de les distancer mais la nourriture qu'ils chevauchaient était très rapide, ils se rapprochaient de nous, ils finiraient par nous rattraper. Si seulement je pouvais les ralentir. Je commençais à me fatigué, et la louve aussi. Je m'arrêtai pour pousser un hurlement menaçant et les chevaux des hommes en première ligne se cabrèrent et renversèrent leurs cavaliers, ceux en dernière ligne durent contourner mais quelques un, passèrent carrément dessus.
Je recommençai à courir, je rattrapai la louve qui m'interrogea du regard. Je lui répondis:

- Je les ai retardé, cours le plus vite possible.

Mais elle était à bout de souffle, on allait devoir s'arrêter. Je trouvais un endroit à l'ombre des arbres où se cacher le temps de reprendre notre souffle. Elle me lançai un regard reconnaissant, je l'ignorai à l'affut du moindre mouvement. Soudain je sentis l'odeur d'un homme, je ne l'avais pas sentis avant car elle était masqué par l'odeur de la forêt. Au moment où je sentis l'homme, j'hurlai à la louve dans la langue des loups :

- Cour !

Lorsqu'un coup de feu retentit, je sentis quelque chose s'enfoncer dans mon épaule en me brulant, la balle paralysa mon bras. Je m'élançai avec difficulté à la suite de la louve, la blessure n'était pas mortelle mais elle me ralentissais et à chacune de mes foulées, je perdais du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rencontre dans un carnage   Mer 13 Jan 2010, 22:40


Quand elle entendit l'autre Loup parler, Lune fut légèrement surprise. Jamais elle n'avait été capable de dire le moindre mot sous son apparence canine, seuls des grognements franchissaient ses babines. Elle se serait bien attardé sur ce détail qui l'étonnait si la situation n'avait pas été aussi grave.

En entendant le coup de feu, le coeur de Luna fit un bond. La louve s'immobilisa instentanément afin de voir l'état de l'autre loup. Il était en très mauvaise posture et plusieurs hommes le suivait de près.

Luna crispa sa machoire et s'élança a toute vitesse en arrière. Elle vint se mettre entre les homme et le loup et sauta à la george de l'un d'eux, lui brisant brutalement la nuque. Avant que les autres hommes n'aient encore put l'attaquer, elle en éventra un autre. Les chevaux paniquaient au possible rendant leur cavalier moins efficace. Ils ne pouvaient tenir leurs monture et viser la louve en même temps, alors les coups partait mais n'était jamais une grande menace pour leur attaquante.
Luna donna un gros coups dans un autre le faisant ainsi tomber de sa selle et se casser la colone vertébrale lors de son attérissage.

Sans plus attendre, Luna repartit a toute vitesse, elle rattrapa l'autre Loup et resta a courir à ses côtés. Elle ne pouvait plus se permettre de partir devant et le laisser à la mercie de ces humains.
Elle espérait seulement que grâce à son intervention, ils auraient d'avantage peur et redoutait une nouvelle attaque. Ils étaient toujours nombreux, mais la fin brutale de leur camarade les refroidiraient peu-être...
Revenir en haut Aller en bas
~¤Crocs Nocturnes¤~

avatar

~¤Crocs Nocturnes¤~

Nombre de messages : 1450
Localisation : Là où me portent le vent et les océans
Métier/Fonction : Pirate et vagabond

MessageSujet: Re: Rencontre dans un carnage   Mer 13 Jan 2010, 23:33

La louve me rattrapa au bout de quelques minutes, je vis que son pelage blanc était piqueté de rouge, surement du sang. Je me demandais ce qui c'était passé mais cela attendra. Je me déplaçais avec difficulté,perdant beaucoup de sang. La louve restait près de moi, elle semblait vouloir me protéger. Elle ferait mieux de se protéger elle même avant moi. Je j'étais un coup d'oeil derrière moi. Je ne sais pas ce qu'elle avait fait mais elle avait réussit à faire baisser le nombre de nos poursuivants, ils n'étaient plus que dix. Sa aurait été gérable si je n'étais pas blesser mais là.

Une soudaine faiblesse me fis trébucher, je m'affalai sur le côté. La louve s'arrêta et me regarda, comme si elle me demandait si je pouvais me relever, je lui fis un signe et me relevai avec difficulté. Je fis quelque pas en chancelant et me remis à courir difficilement. Chaque pas était un supplice. Mon épaule me faisait horriblement mal et à chaque pas la balle bougeait et appuyait sur un nerf.

Les hommes c'étaient dangereusement rapproché. Le premier d'entre eux passa à coté de moi. Il allait me visait lorsque je lacérai le flanc de son cheval. La bête fit tomber l'homme et l'écrasa. Je léchai mes griffes et me remis à courir. Nos poursuivants étaient à présent sur nos talons. J'entendis un autre coup de feu mais l'homme nous avait raté. Je me retournai et plantai mon regard dans celui du cheval, il prit peur et fit tomber son cavalier avant de s'enfuir. L'homme s'enfui à son tour en me voyant. Après ses efforts ma vue se brouillait, je n'en pouvais plus, pourtant on était pas loin de mon campement et l'aube arrivait, on y était presque. Je perdis pendant quelque seconde connaissance avent de me reprendre et de recommencer à courir, j'allai vraiment mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rencontre dans un carnage   Jeu 14 Jan 2010, 00:16

Luna planta ses griffes dans le sol et s'arrêta. Elle fit signe à l'autre loup de s'arrêter lui aussi et d'aller se mettre à couvert.
Pendant quelques secondes elle ne bougea pas, le temps que leurs poursuivants la rattrapent. Quand ils arrivèrent, il s'arrêtèrent à une dizaine de mètres de Luna, surpris de la voir seule et immobile.


* 9 *

Luna leva la gueule et poussa un hurlement puissant. Les chevaux se cabrèrent, ils savaient eux ce que cela signifiait. Un hurlement lointain répondit à celui de Luna. Si elle avait eu sa forme humaine, on aurait pu voir un sourire ravi se dessiner sur ses lèvres.
La louve redirigea son attention vers les hommes et les défia du regard.
Le but maintenant était de tenir jusqu'à ce que cet autre Loup qui avait répondu à l'appel arrive.
Un homme braqua son arme vers Luna avec un large sourire sadique sur les lèvres.


"Les chiens de ton espèce sont que des clébards qu'il faut éradiquer!"

Luna savait à présent que si elle faisait le moindre geste, elle était foutu. La balle partirait trop vite.
Son plan était astucieux... jusqu'à présent.
Il y eut soudain un bruit venant d'un buisson avoisinant. Tout les hommes commencèrent a paniquer, pensant à un piège dans lequel ils étaient bêtement tombé.
Luna renifla l'air un instant pour savoir ce qui s'approchait.
Le bruit changea d'endroit venant à présent d'un arbre.


"Chef! Qu'est-ce qui se passe?!"
"Personne ne bouge sans mon ordre!"
"Combien sont-ils?!"
"Je n'en sais pas plus que toi abruti!"

Quand Luna parvint à identifier leur unique visiteur,son sang se glaça. Elle préférait mille fois rester seule avec ces hommes qu'avec CE visiteur. Luna voulut reculer de quelques pas mais l'arme braqué sur elle l'en dissuada.
Elle émit alors un lourd grognement pour insiter l'intru à se montrer.

"Qui est-là?!"
"Un simple visiteur"

Luna aurait bien pleurer de panique si les loups savaient pleurer... elle était terrifié, cet espèce était la seule qui l'effrayait à ce point.

"Montrez-vous!"

Si les hommes ne le voyait pas encore, Luna ne voyait que lui. L'individu se tenait au pied d'un arbre, un large sourire content sur ses lèvres pales. Il se détacha enfin de la pénombre et s'avança entre Luna et les cavaliers.

"Qui êtes vous?!"
"Cela ne sert à rien que je vous le dise, vous allez mourir."

L'inconnu se jeta alors sur les cavaliers, ceux-ci vidèrent leurs pistolet sur son torse, mais rien à faire, cela ne viendrait pas à bout d'un tel individu. Ses canines tranchantes se plantèrent dans toutes les gorges qu'elles croisaient.

Alors qu'elle assitait au massacre, Luna réfléchissait à toute vitesse. Que devait-elle faire? Que pouvait-elle faire?
Restez ici et affronter le vampire seule était risqué. Elle était beaucoup trop fatigué pour en venir à bout seule. Fuir et abandonner l'autre loup? Jamais. Le vampire sentirait le sang frai qu'il perdait et n'en ferait qu'une bouchée.
Fuir avec l'autre loup? Ils ne seraient jamais assez rapide.

Luna crispa la mâchoire, elle aurait vraiment préféré être tuer par des hommes que mangé vivante par une sangsue.

Lorsque le vampire eut finit son festin d'hommes, il se tourna vers Luna. Son regard brillait en voyant la louve blanche.


"Les hommes sont très bon tu sais... mais vous, les Loups... vous êtes tellement plus alléchant. Votre chair est pleine de muscles puissant, j'aime les muscles puissant"

Luna grogna. Elle n'aimait guère l'attitude supérieure qu'adoptait certain vampires. Certains se croyaient supérieurs juste parce qu'ils avaient deux petites dents plus longue que la normale...

" Je t'ennuie?"


Luna ne répondit pas... son sang bouillonnait, elle cherchait toujours une autre alternative, sans succès.
Le vampire fronça alors les sourcils. Son sourire s'effaça et il s'elença a toute vitesse sur Luna qui en fit de même. Luna planta ses crocs dans la nuque du vampire mais celui-ci en fit de même. Il lui arracha un bout de beau avant de lui donner un grand coup dans l'estomac ce qui envoya la louve contre un arbre... a ce moment là, Luna perdit connaissance sous la force du choc. En un coup, il l'avait sérieusement amochée.
Elle espéra seulement que le loup qui avait répondu à son appel arrive rapidement pour qu'il puisse abréger ses souffrances et proteger cet autre Loup avec lequel Luna avait fuit toute la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
~¤Crocs Nocturnes¤~

avatar

~¤Crocs Nocturnes¤~

Nombre de messages : 1450
Localisation : Là où me portent le vent et les océans
Métier/Fonction : Pirate et vagabond

MessageSujet: Re: Rencontre dans un carnage   Jeu 14 Jan 2010, 21:12

La louve s'arrêta et me fit signe d'aller me cacher, je n'aimais pas que l'on me donne des ordres, mais je n'avais ni la force, ni le temps de discuter, j'obtempérai. J'allais me cacher dans les buissons qui bordaient la route, me tassant le plus possible sur le sol. De mon nouveau poste d'observation, je pouvais tout voir.

La louve s'était immobilisé devant les hommes, les menaçant de son regard, un des hommes braqua un fusil sur la louve quant une autre odeur s'invita. Cet odeur, je ne l'avais jamais senti et pourtant, je la reconnus tout de suite. C'était l'odeur des hommes qui vivent la nuit et qui sucent le sang telle des sangsues. Une haine ancestrale m'envahit mais je ne pouvais rien faire. J'étais trop blessé, trop affaibli. Je me tassai contre le sol, me mordant jusqu'au sang pour calmer ma rage, espérant qu'il ne faisait que passer.

Il se dirigeait vers le champ de bataille, vers la louve. Il commença par tuer tout les hommes, se nourrissant de leur liquide vitale, avant de s'approcher de la louve. Une lueur de terreur passa dans les yeux de ma compagne. Elle lui fonça dessus, enfonçant ses crocs dans la nuque du vampire, il fit de même avant de donner un coup de poing à la louve, elle fut projetée contre un arbre et elle perdit connaissance.

Le vampire avança vers elle, sa langue passa devant ses lèvres, il allait faire un bon repas. Que devais-je faire, l'aider ou pas, dans les deux cas on était mort et j'avais entendu dire que la viande de vampire était appétissante. Et je pouvais le surprendre. Mon sang ruisselait sur ma poitrine.

Il était à deux pas de la louve lorsque je surgis devant lui, tel un titan ensanglanté,, mes yeux rougeoyants comme des cendres fixèrent ceux de la créature, plongeant dans son âme, je rugis, un hurlement à faire réveiller un mort surgit de mes poumons. Le vampire fus surpris et effrayé de me voir, le sang coulait toujours sur mon pelage, mes yeux étaient devenus deux flammes dansantes dans l'obscurité. Je profitai de l'effet de surprise pour sauter sur le vampire et lui mordre le bras, lui arrachant un morceau de chair et l'avalant. Je mordis ensuite son cou, au même moment il me donna un coup qui me projeta sur un arbre. Je me reçus sur mon épaule, la douleur était intense, ma vue se brouillait de plus en plus. Le gout du sang de vampire était dans ma bouche, sa chair était vraiment bonne, on ne m'avait pas mentie, pour la première fois ma faim c'était calmé. Le vampire se pencha sur moi, je devinais ce qu'il allait faire lorsque je vis quelque chose derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre dans un carnage   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre dans un carnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 3:16 Carnage dans les étoiles
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aïklando :: Île de Lan Rei :: Lan Rei Est :: Collines d'Or-